Une bonne lasagne pour nous réchauffer le corps et l'esprit

La semaine dernière fût plutôt tranquille pour moi, ayant passé la majeur partie de mes journées K-O sur le divan. Je me remets donc tranquillement ces jours-ci d'une grippe qui m'a frappée de plein fouet. Aujourd'hui, probablement à cause de l'absence du soleil dans le ciel de Québec, je suis totalement frigorifiée et ce, malgré ma fidèle doudou qui ne me quitte pas depuis des jours...

Je n'ai pas cuisiné cette semaine mais je profite de mon temps à la maison pour passer les recettes que je n'avais pas encore publiées, faute de temps. Ce matin j'ai des frissons et la tête qui tourne. J'aurais bien envie d'une bonne lasagne chaude et réconfortante comme celle que j'avais fait en septembre dernier. Je vous la partage ici, avec bien peu d'espoir de la déguster à nouveau aujourd'hui car pour ce faire il me faudrait me lever de mon divan, braver le froid de l'hiver et l'impatience des clients au supermarché pour aller me procurer les ingrédients qui me manquent...


Une bonne lasagne pour nous réchauffer le corps et l'esprit


1 à 2 pots de 250 ml de sauce à spaghetti de mon papa
Pâtes à lasagne maison, fraîches ou sèches

Sauce au fromage :
1 oeufs battus
1/4 tasse de crème 35%
17 oz (540 ml) de fromage ricotta
1/2 tasse de fromage parmesan râpé
2 tasses de fromage mozzarella râpé
Sel et poivre


Si vous utilisez des pâtes sèches, les cuire dans l'eau bouillante jusqu'à ce qu'elles soient "al dente".

Dans un grand bol, fouetter les oeufs et la crème, puis incorporer les fromages. Assaisonner avec le sel et le poivre. Réserver.

Dans un plat rectangulaire, monter la lasagne comme suit :
1 - Couche de sauce à spag (environ 1 tasse ou un peu plus selon la grandeur du plat);
2 - Couche de nouilles
3 - Couche de sauce au fromage (moitié du mélange)
4 - Couche de nouilles
5 - Couche de sauce à spag
6 - Couche de nouilles
7 - Couche de sauce au fromage (reste du mélange)
8 - Couche de nouilles
9 - Couche de sauce à spag
10 - Couche de nouilles
11 - Fromage mozarella râpé

Cuire au four préchauffé à 375F pendant 1 heure.


Et pourquoi ne pas déguster le tout avec un bon pain rehaussé d'un souçon de beurre au basilic et à l'ail maison?

Bon appétit!

posted under | 4 Comments

Verrines framboises-chocolat

Je me rappelle très bien de la journée où j'ai servi cette petite verrine. J'avais organisé un souper avec ma famille en prévision du départ de mon chum ET c'est aussi la journée que j'ai vendu mon auto! C'était un jeudi soir de novembre. J'ai accueilli ma famille à la maison, nous avons soupés...puis hop petit tour à la SAAQ pour faire l'échange des immatriculations...puis hop de retour à la maison pour déguster le dessert!

Ce fût une soirée très mouvementée mais j'étais bien contente de vendre mon auto à ce moment car je ne voulais pas le faire seule (n'y connaissant rien!) et mon chum allait partir dans quelques semaines à peine...


Verrines framboises-chocolat


Crème au chocolat au lait :
1/2 tasse ( 125 ml ) de lait
1/2 tasse (125 ml ) de crème 35 %
1 cuillère à table de sucre
3 jaunes d'oeufs
1 cuillère à thé de gélatine, soit 2 g ou 1 feuille
1 cuillère à table de lait
1 et 1/3 tasses ( 175 g ) de pastilles de chocolat au lait 40 % de bonne qualité

Gelée de framboises :
1 tasse de framboises
1/3 tasse ( 80 ml ) de sirop d'érable
1 cuillère à thé de gélatine, soit 2 g ou 1 feuille

Croustillant aux amandes :
2/3 tasse ( 100 g ) de farine
1/3 tasse + 2 cuillères à table ( 100 g ) de beurre
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
3/4 tasse ( 75 g ) de poudre d'amande
1 cuillère à thé d'extrait d'amande pur


Crème au chocolat au lait :

Dans une tasse, faire gonfler la gélatine avec la cuillère à table de lait. Réserver.

Dans une casserole, porter à ébullition, la lait, la crème et le sucre.

Dans un petit saladier, fouetter légèrement les oeufs.

Tout en fouettant, verser graduellement le liquide bouillant sur les oeufs.

Remettre le mélange dans la casserole et cuire à feu moyen, en brassant constamment, jusqu'à ce que la crème nappe le dos de la cuillère ou qu'elle atteigne 185 F (85 C).

Retirer du feu et ajouter la gélatine qui aura été, au préalable, fondue 20 secondes au micro-ondes. Mélanger.

Déposer les pastilles de chocolat dans un récipient et passer la crème anglaise dans un chinois fin au dessus des pastilles.

Laisser reposer pendant 1 minutes.

À l'aide d'un mélangeur à immersion, émulsionner la crème en prenant soin de laisser le mélangeur dans le chocolat pour éviter la formation de bulles d'air.

Séparer la préparation dans les verrines, couvrir de film alimentaire et laisser prendre au réfrigérateur pendant quelques heures.


Gelée de framboises :

Dans une tasse, faire gonfler la gélatine dans une cuillère d'eau chaude. Réserver.

Dans une casserole, porter à ébullition, les framboises et le sirop d'érable. Laisser réduire quelques minutes.

Retirer du feu et ajouter la gélatine qui aura été, au préalable, fondue 20 secondes au micro-ondes. Mélanger.

Passer au tamis afin de retirer les graines et partager la préparation dans les verrines, au dessus des crèmes au chocolat au lait et remettre au réfrigérateur.


Croustillant aux amandes:

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).

Mettre tous les ingrédients dans le bol du robot culinaire, puis sabler la pâte jusqu'à ce qu'elle commence à avoir une texture granuleuse.

Sur une plaque à biscuits couverte d'un tapis de silicone ou de papier parchemin,
étaler la préparation.

Mettre au four et cuire pendant 15 à 20 minutes. Il faut brasser le croustillant à la fourchette plusieurs fois, pour qu'il se colore uniformément.

Laisser complètement refroidir avant de finir vos verrines en ajoutant le croustillant sur les framboises, selon la quantité que vous désirez.

Inspiration : Les Gourmandises d'Isa

posted under | 1 Comments

Artichaut à l'aïoli

Cet été lors d'une fin de semaine à Montréal et par conséquent d'un détour obligé au Marché Jean-Talon j'ai fait l'achat de beaux artichauts frais. J'ai tout récemment découvert le plaisir que j'ai à déguster lentement chaque feuille de l'artichaut alors j'en profite maintenant autant que je peux. C'était délicieux!


Artichaut à l'aïoli


4 artichauts frais
15 ml (1 c. à soupe) jus de citron
15 ml (1 c. à soupe) gros sel
15 ml (1 c. à soupe) ail, haché fin
2 jaunes d’œuf
1 pincée de sel
250 ml (1 tasse) huile d’olive


Couper la tige de l’artichaut ainsi que l’extrémité des feuilles.

Porter à ébullition l'eau, ajouter le gros sel et 30 ml (2 c. à soupe) de jus de citron par litre (4 tasses) d’eau.

Plonger les artichauts dans l'eau bouillante la tige vers le bas et faire cuire à découvert 30 minutes ou jusqu’à ce que la tige soit tendre et que les feuilles se détachent facilement.

Retirer et déposer sur une assiette l'artichaut tête vers le bas pour faire égoutter l'eau.

Refroidir au réfrigérateur.

Entre temps, dans un petit saladier déposer les jaunes d’œuf, le jus de citron et le sel.

À l’aide d’un fouet, battre jusqu’à homogénéité. Ajouter le filet l’huile d’olive tout en fouettant.

Lorsque la mayonnaise a la texture désirée (il se peut que la quantité d’huile varie), ajouter l’ail. Bien mélanger. Rectifier l’assaisonnement.

Retirer les feuilles au centre de l’artichaut.

À l’aide d’une petite cuillère, retirer le foin du cœur de l’artichaut.
Étaler en forme de fleur et ajouter l’aïoli au centre.


Source : Metro

posted under | 0 Comments

Poulet Marsala

Voici une recette de poulet Marsala que nous avons dégusté avec la famille de mon amoureux avant son départ pour l'Afghanistan. J'avais organisé une sorte de souper de Noël avant l'heure afin de célébrer tous ensemble malgré la distance.

La recette est délicieuse, quoiqu'un peu trop sucrée. J'ai éventuellement réussi à la rendre à mon goût en y ajoutant de la crème. La refaire, je remplacerai une partie du vin par du bouillon de poulet afin d'adoucir le goût de la sauce, qui possède dans la recette originale une saveur un peu trop prononcée de Marsala. Ci-dessous la recette telle que je la referais.


Poulet Marsala


1/4 tasse de farine tout usage pour enrober le poulet
1/2 cuillère à thé de sel
1/4 cuillère à thé de poivre noir
1/2 cuillère à thé d'origan séché
4 poitrine de poulet sans peau, désossées et aplaties à une épaisseur de 1/4"
4 cuillères à soupe de beurre
4 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 tasse de champignons tranchés
1/4 tasse de vin Marsala
1/2 tasse de bouillon de poulet


Dans un plat peu profond, mélanger la farine, le sel, le poivre et l'origan et passer les morceaux de poulet dans le mélange de farine.

Dans une grande poêle, faire fondre le beurre dans l'huile à feu moyen.

Placer le poulet dans la poêle et faire dorer légèrement. Retournez les morceaux de poulet et ajouter les champignons.

Verser le vin et le bouillon de poulet.

Couvrir la poêle et laisser mijoter 10 minutes en retournant le poulet une fois.
Cuire jusqu'à ce le poulet ne soit plus rose à l'intéreur.

Source : All Recipes

posted under | 1 Comments

Pour le plaisir des yeux...mes beaux macarons de Noël...

Ce soir en consultant les archives de Chroniques Gourmandes je me rends compte que je n'avais pas fait de macarons depuis le 27 octobre 2007...trois ans déjà, que le temps passe vite!!


Après avoir réalisé mes délicieuses crèmes brûlées en novembre dernier j'avais une quantité impressionnante de blanc d'oeufs à passer. Je me suis donc embarquée dans la manufacture intensive de macarons, puis j'ai fait des heureux au bureau et dans ma famille.


Vous pourrez constater par vous même que je m'en viens pas pire pour faire des macarons! Et je dis cela en toute humilité car j'ai encore des croûtes à manger mais je peux dire qu'avant les fêtes j'étais en feu!


La recette me vient du superbe livre "macarons" de Gaëlle et Johan Crop, les propriétaires de La Maison du Macaron à Montréal. Le bouquin comprend des recettes de macarons sucrés, salés et même glacés. Il y en a pour tous les goûts et je me promets d'en tester plusieurs!

Je crois bien que je vais devoir refaire des crèmes brûlées bientôt...

Limoncello

Durant le mois de décembre, j'étais très fière de préparer mon limoncello...de peler les citrons pour en extraire le zeste, de les faire mariner dans la vodka pendant des jours, puis d'embouteiller. Je suis partie le 24 décembre avec l'idée que je ferais un tabac avec cette petite boisson, forte certes, mais si rafraîchissante...

Finalement, mes testeurs n'ont pas appréciés autant que je l'aurais cru...mais bon, je vous partage la recette, en espérant que vous aurez plus de succès que moi!


Limoncello


750 ml ( 3 tasses ) de vodka
Le zeste de 6 à 8 citrons
500ml ( 2 tasses ) d’eau
210g ( 1 tasse ) de sucre


Verser la vodka dans un grand pot mason, puis ajouter le zeste (obtenu à l’aide d’un économe). Bien fermer et laisser à température de la pièce de 10 à 12 jours.

Faire bouillir l’eau et le sucre pendant environ 3 minutes tout en brassant. Passer la vodka à travers un tamis fin, en conservant le zeste dans le tamis.
Verser le sirop de sucre dans un autre bol en le passant à travers le même tamis.

Quand le sirop est à température de la pièce, le mélanger à la vodka citronnée. Garder au frigo ou au congélateur.


Note : Attendre au moins une semaine avant de servir.


Source : Les Gourmandises d'Isa

Sel de mer à la lime

Un sel de mer aux agrumes pour aromatiser les légumes, la volaille ou pour réveiller une salade, ça vous dit?

J'ai utilisé de la lime mais vous pouvez toujours utiliser du citron, de l'orange, du pamplemousse ou à la limite, du gingembre. Très facile à faire il prendra environ 15 minutes de votre temps.

Il fait également un très beau cadeau d'hôtesse. J'ai d'ailleurs glissé des petits pots dans certains de mes paniers gourmands cette année...


Sel de mer à la lime


3/4 tasse de sel de mer
Zeste frais de 3 ou 4 limes


Préchauffer le four à 325F.

Dans un moule à tarte ou sur une tôle à biscuits, mélanger le sel de mer et le zeste. Mettre 10 minutes au four. Laisser refroidir.

Passer au robot afin d'obtenir une consistance plus uniforme.


Et voici Charlotte la curieuse qui vient voir ce que je suis en train de faire...



Source : Mitaine Écarlate

Le fondant au chocolat de Sucrissime

Voici un gâteau pour les amateurs de chocolat. Il est moelleux, extra-chocolaté et tellement, tellement bon!!! Je crois que je ne l'ai pas fait assez cuire car mon gâteau avait la texture d'un pouding mais il n'en était que meilleur!! Pour la présentation on repassera mais entre vous et moi, ce n'était pas la raison de sa présence à ma table...


Fondant au chocolat


250g de chocolat
166g de beurre
134g de sucre
4 oeufs


Faire fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes et incorporer le sucre et les oeufs.

Verser dans des petits moules à financiers beurrés et cuire environ 55 minutes à 100°C.

Vous pouvez aussi utiliser des moules plus grands ou verser la totalité de la préparation dans un seul grand moule en ajustant le temps de cuisson en conséquence.


Source : Sucrissime

posted under | 4 Comments

Ma premième bûche de Noël...au chocolat bien sur!

Je suis tellement fière de ma première bûche de Noël! J'avais vraiment peur de ne pas réussir mon gâteau roulé, que ça craque de partout, que mon crémage ne prenne pas, etc. etc...Mais finalement je dois dire que je suis plutôt contente du résultat.

À la recette originale j'ai ajouté de la poudre de cacao pour que le gâteau soit au chocolat. J'ai également ajouté une couche de confiture à la fraise avant de disposer le crémage à l'intéreur du gâteau. J'ai décoré les côtés avec du crémage blanc pour faire ressortir les rainures du "bois" et avec de la noix de coco râpée et du sucre à glacer pour la "neige". J'ai déjà hâte à Noël prochain pour renouveler l'expérience!!!


Bûche de Noël au chocolat


Gâteau roulé :
1/4 t (60 ml) lait
2 c. à tab beurre
3/4 t (180 ml) farine à gâteau et à pâtisserie tamisée
1 c. à thé poudre à pâte
1/4 c. à thé sel
5 oeufs
3/4 t (180 ml) sucre granulé

Glaçage au chocolat :
1 t (250 ml) beurre ramolli
1/3 t (80 ml) crème à 35 %
2 c. à thé vanille
2 t (500 ml) sucre glace
4 oz (125 g) chocolat non sucré fondu et refroidi

Écorce chocolatée :
8 oz (250 g) chocolat mi-amer haché
1 c. à tab sucre glace


Préparation du gâteau :
Dans un bol à l’épreuve de la chaleur placé sur une casserole d’eau frémissante, chauffer le lait avec le beurre jusqu’à ce que le beurre ait fondu. Retirer la casserole du feu (laisser le bol sur la casserole afin de garder le mélange de lait chaud). Dans un autre bol, à l’aide d’un fouet, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Réserver.

Séparer les jaunes et les blancs de trois des oeufs et les mettre dans deux grands bols. À l’aide d’un batteur électrique, battre les blancs d’oeufs jusqu’à ce qu’ils soient mousseux.

Ajouter 1/4 t (60 ml) du sucre granulé, 1 c. à tab (15 ml) à la fois, en battant jusqu’à ce que le mélange forme des pics mous. À l’aide du batteur électrique (utiliser des fouets propres), battre les jaunes d’oeufs, le reste des oeufs entiers et le reste du sucre granulé pendant environ 5 minutes ou jusqu’à ce que le mélange soit pâle et assez épais pour tomber en rubans lorsqu’on soulève le batteur.

Incorporer le tiers du mélange de blancs d’oeufs en soulevant délicatement la masse. Incorporer le reste du mélange de blancs d’oeufs de la même manière. À l’aide d’une passoire fine, tamiser les ingrédients secs réservés sur la préparation aux oeufs et les incorporer en soulevant délicatement la masse. Ajouter la préparation de lait chaud et l’incorporer de la même manière. À l’aide d’une spatule, étendre la pâte sur une plaque de cuisson de 15 po x 10 po (40 cm x 25 cm) munie de rebords tapissée de papier-parchemin.

Cuire au centre du four préchauffé à 350°F (180°C) pendant environ 12 minutes ou jusqu’à ce que le gâteau soit doré et reprenne sa forme sous une légère pression du doigt. Passer la lame d’un couteau sur le pourtour du gâteau pour le détacher de la plaque. Retourner le gâteau sur un linge saupoudré de farine et le démouler. Retirer délicatement le papier-parchemin. En commençant par l’un des côtés courts, rouler le gâteau dans le linge. Laisser refroidir sur une grille. (Vous pouvez préparer le gâteau jusqu’à cette étape et l’envelopper d’une pellicule de plastique. Il se conservera jusqu’au lendemain à la température ambiante.)

Préparation du glaçage :
Dans un bol, à l’aide du batteur électrique (utiliser des fouets propres), battre le beurre jusqu’à ce qu’il soit gonflé. Ajouter petit à petit la crème, puis la vanille en battant. Ajouter le sucre glace, 1 t (250 ml) à la fois, en battant. Incorporer le chocolat fondu en battant jusqu’à ce que le glaçage soit gonflé et lisse.
(Vous pouvez préparer le glaçage au chocolat à l’avance et le mettre dans un contenant hermétique. Il se conservera jusqu’au lendemain au réfrigérateur. Laisser revenir à la température ambiante pendant environ 1 heure et battre légèrement avant d’utiliser.)

Préparation de l’écorce :
Dans un bol à l’épreuve de la chaleur placé sur une casserole d’eau chaude mais non bouillante, faire fondre le chocolat mi-amer en brassant de temps à autre. Sur une plaque de cuisson munie de rebords de 15 po x 10 po (40 cm x 25 cm), tapissée de papier-parchemin, étendre le chocolat fondu jusqu’à environ 1/8 po (3 mm) d’épaisseur. Réfrigérer pendant environ 10 minutes ou jusqu’à ce que le chocolat ait pris. Briser le chocolat en morceaux d’environ 3 po x 1 po (8 cm x 2,5 cm). Disposer les morceaux de chocolat côte à côte sur un plateau. Couvrir d’une pellicule de plastique, sans serrer, et réfrigérer pendant 20 minutes ou jusqu’à ce que le chocolat soit ferme. (Vous pouvez préparer les morceaux de chocolat à l’avance et les mettre côte à côte dans un contenant hermétique. Ils se conserveront jusqu’à 2 jours au réfrigérateur.)

Assemblage de la bûche :
Dérouler délicatement le gâteau refroidi. Étendre 1 1/2 t (375 ml) du glaçage au chocolat sur le gâteau. En commençant par l’un des côtés courts, rouler le gâteau (sans le linge) et le déposer, l’ouverture dessous, dans une assiette de service. Étendre le reste du glaçage au chocolat sur toute la surface de la bûche. Couvrir la bûche des morceaux de chocolat de manière à imiter l’écorce d’un arbre.

Réfrigérer pendant 1 heure. (Vous pouvez préparer la bûche à l’avance et la couvrir d’une pellicule de plastique, sans serrer. Elle se conservera jusqu’au lendemain au réfrigérateur.) Au moment de servir, saupoudrer la bûche du sucre glace.



Source : Coup de Pouce

posted under | 4 Comments

Noix épicées...parfaites pour les cadeaux gourmands!

Avant toute chose, j'aimerais souhaiter à tous une superbe année 2011. Que vos souhaits se réalisent, mais plus encore, je vous souhaite la santé, du bonheur, de la paix et de l'amour. Puisse 2011 être une année merveilleuse pour vous!


Quelle merveilleuse petite collation des fêtes, à offrir ou à garder pour soi. J'avais repérée cette recette à l'émission de Josée Di Stasio et j'ai décidé de la réaliser peu avant les fête et de la partager avec ma famille. Délicieux!


Noix épicées


1 c. à soupe de cari
1 c. à soupe de sucre
1 c. à soupe de sel
1 c. à soupe de pimenton
1/3 de tasse d'huile d'olive
1/2 lb d'amandes non blanchies et crues
1/2 lb de noix d'acajou blanchies et crues
1/2 lb de pistaches crues
5 oz de canneberges séchées


Préchauffer le four à 190 °C (375 °F).

Dans un bol, mélanger le cari, le sucre, le sel, et le pimenton. Ajouter l’huile d‘olive et mélanger.

Mélanger chaque variété de noix avec une portion de l'huile épicée de manière à bien enrober les noix.

Déposer chaque noix sur une plaque de cuisson différente, recouverte de papier parchemin car chaque noix requiert un temps de cuisson différent.

Rôtir au four, environ 8 à 10 minutes pour les amandes et les noix d’acajou et environ 5 à 6 minutes pour les pistaches.

Aussitôt sortis du four mélanger toutes les noix avec les fruits. Vérifier l'assaisonnement et laisser refroidir avant d’emballer.

Messages plus récents Messages plus anciens Accueil

Tous les textes et photos de ce blog sont la propriété du blog "Chroniques Gourmandes".

Toute reproduction totale ou partielle d'une photo ou d'un texte sans l'accord de son propriétaire est interdite.

Tous droits réservés au blog "Chroniques Gourmandes".

Blog Widget by LinkWithin

Qui suis-je?

Ma photo
Québec, Québec, Canada

Un petit mot de moi

Bienvenu dans mon cahier de recettes virtuel!

Je vous souhaite une belle visite.

N'hésitez pas à
me laisser des
commentaires, ils sont
toujours très

appréciés!

Carja xxx


Archive de blog

    Rechercher

    Recettes populaires du moment


Recent Comments