Assiette de dégustation déjeuner

Voici le déjeuner que j'ai servi à une bonne amie à moi lors de sa visite à la maison. Je voulais quelque chose de beau et bon pour le brunch, sans avoir à passer 4 heures devant mon fourneau. Pour ce faire je me suis inspiré d'une assiette déjeuner que j'avais l'habitude de prendre dans un resto de la ville de mon enfance. J'aimais bien le principe d'un peu de tout dans l'assiette et d'une belle variété de fruits et de petites gourmandises. Servi sur une planche de bois et je trouve que le tout à pas mal fière allure!
 
Nous avons accompagné notre repas d'un bon petit mimosa pour l'occasion mais vous pouvez être plus raisonnable que nous et ne prendre qu'un bon jus d'orange...


Assiette de dégustation déjeuner



Pour une assiette :

Variété de fruits au choix (Fraises, framboises, bleuets, raisins...)
1 bagel grillé et légèrement beurré
1 morceau de fromages à pâte molle
1 morceau de pâté de campagne
1 à 2 c. à table de fromage à la crème
1 à 2 c. à table de confiture de fraise


Disposer de façon esthétique sur une belle assiette ou une planche de bois et déguster!

posted under | 7 Comments

Tarte chocolat et...tofu!

Du tofu dans le dessert maintenant. On aura tout vu! Mais en fait quand on y pense, c'est logique. Le tofu est une excellente source de protéines à faible teneur en matières grasses. Il apporte donc une texture complètement décadente au dessert, sans avoir à ajouter de farine ou de beurre.
 
La prochaine fois par contre je m'assurerai d'utiliser du tofu à dessert, un tofu encore plus onctueux le tofu soyeux, puisque je suis restée avec des petites graines de tofu dans la tarte, malgré avoir brassé mon mélange de nombreuses minutes. 


Tarte chocolat et...tofu!



 
275 grammes de chocolat mi-amer, haché
4 oeufs, les blancs et les jaunes séparés
75 grammes de sucre
300 grammes de tofu soyeux
2 cuillères à table de maïzena (fécule de maïs)
Une pincée de sel
Un peu de beurre et une cuillère à thé de cacao en poudre non sucré (pour le moule)


Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer un moule à gâteau antiadhésif de 10 à 12 pouces de diamètre et saupoudrer le fond et les côtés avec le cacao en poudre. Réserver.

Fondre le chocolat au micro-ondes ou au bain-marie jusqu'à ce qu'il soit liquide, mais pas trop chaud. Réserver.

Dans un grand bol, blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre au batteur électrique, puis ajouter le tofu et enfin la maïzena. Bien battre et ajouter le chocolat fondu. Mélanger juste assez pour bien combiner. Réserver.

Dans un nouveau bol, monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel avec les batteurs électriques. Les incorporer au mélange chocolat/tofu avec une spatule, en procédant par mouvements larges pour ne pas casser les blancs.

Verser la pâte dans le moule préparé et cuire au four durant environ 45 minutes, ou jusqu'à ce que le gâteau soit cuit en surface et sur les côtés (le milieu restera fondant). Laisser refroidir quelques minutes avec de démouler.

Savourer tiède pour une texture de brownies, ou réfrigérer et déguster froid pour une texture carrément carrément fondante et décadente...



Source : Jasmine Cuisine

posted under | 2 Comments

Filet de porc à la mangue et au cari

En plat de résistance pour le beau souper qui avait commencé superbement avec ces délicieuses terrines de betteraves au fromage de chèvre,  j'ai préparé - pour faire changement... - un filet de porc de Ricardo. La sauce d'accompagnement à la mangue et au cari est tout simplement du bonbon. Accompagné d'une bonne tranche de mon pain croûté miraculeux...disons qu'il est un peu trop facile, mais combien agréable, de faire de l'excès!
 
J'ai plus ou moins suivi la recette alors je vous donne ma version ci-dessous. J'ai servi avec une purée de céleri-rave et pomme de terre. Si vous ne connaissez pas le céleri-rave, je vous encourage fortement à tenter l'expérience...c'est vraiment trop, trop bon!


Filet de porc à la mangue et au cari




1 gros filet de porc
30 ml (2 c. à soupe) de beurre
2 oignons verts, hachés
1/2 c. à thé de cari moyen ou fort
1 mangue, pelée et émincée
250 ml (1 tasse) de crème 15% à cuisson
Sel et poivre


Préchauffer le four à 190 °C (375 °F).
 
Dans une poêle allant au four, dorer le filet de porc dans le beurre. Placer la viande sur une plaque allant au four et poursuivre la cuisson de 20 à 30 minutes selon le degré de cuisson désiré.
 
Dans la poêle ayant servit à dorer la viande, ajouter les oignons verts, le cari, la mangue et la crème. Saler et poivrer.
 
Mijoter doucement pendant quelques minutes et passer le tout au pied mélangeur afin d'obtenir une sauce à consistance lisse. Rectifier l'assaisonnement au besoin.



Source : Ricardo

posted under | 0 Comments

Terrines de betteraves au fromage de chèvre

Depuis le temps que j'avais cette recette dans ma pile de recettes "à tester éventuellement", c'est enfin hier soir que j'ai pu y goûter. Cette petite terrine a fait fureur! Naturellement, il faut aimer le fromage de chèvre mais pour les amateurs, le mariage du chèvre et de la betterave est sublime. Le zeste de citron apporte une belle fraîcheur au plat et me fait penser que je devrai en refaire absolument pendant l'été.
 
 
Terrines de betteraves au fromage de chèvre
 
 
 
 
1-1/2 lb betteraves fraîches
1 citron
4 oz de fromage de chèvre
8 oz de fromage à la crème
2 cuillères à soupe de crème à fouetter
2 cuillère à soupe de ciboulette hachée finement
1 cuillère à thé de zeste de citron finement râpé
Sel et poivre

Cuire les betteraves entières, non coupées dans l'eau bouillante avec le jus de 1 citron (mettre les moitiés de citron dans l'eau après en avoir extrait le jus), environ 45 minutes ou jusqu'à tendreté.
 
Égoutter, laisser refroidir puis peler les betteraves. Les trancher aussi finement que possible et réserver.

Battre le fromage de chèvre et le fromage à la crème avec la crème à fouetter jusqu'à consistance lisse. Ajouter le reste des ingrédients, assaisonner au goût et remplir une poche à douille munie d'une grande douille lisse.

Pour le montage, recouvrir 6 moules à muffins, ramequins ou tasses de 4 oz avec une pellicule de plastique. Placer une tranche de betteraves dans le fond puis en placer sur les côtés, de sorte que chaque contenant est entièrement recouvert de tranches de betteraves.
 
Farcir le milieu avec le mélange de fromage puis recouvrir de tranches de betterave. Placer au réfrigérateur pendant au moins 2 heures.

Pour servir, retirez délicatement chaque terrine de son moule, déballer et placer sur une assiette de service.
 
Servir sur un lit de mesclun agrémenté d'une vinaigrette simple.



Source : Anna Olson
 
 
 
 




posted under | 1 Comments

Frites de patates douces cuites au four

C'est presque sacré, avec de la pizza il faut manger des frites. Mais quand on mange une pizza sur croûte de portobello, est-ce qu'on mange des frites normales? Mais non! On mange des frites...de patates douces!
 
Selon mon humble opinion de blogueuse gourmande, le goût des frites de patates douces est bien supérieur aux frites de pommes de terre. Le petit côté sucré peut-être? Probablement!


Frites de patates douces cuites au four




2 patates douces lavées, épluchées et coupées en juliennes
1 à 2 c. à table d'huile d'olive
Sel et poivre au goût


Préchauffer le four à 450F.

Dans grand bol, déposer les juliennes de patates douces, l'huile, le sel et le poivre. Mélanger pour bien enrober.

Disposer les frites sur une plaque à biscuit doublée d'un tapis anti-adhésif ou d'un papier d'aluminium et cuire au four pendant environ 30 minutes en retournant à la mi-cuisson.

Déguster avec une bonne pizza portobello. Miam!






Pizza sur croûte de portobello

Voici un beau repas faible en glucide mais fort en goût! Rapide et facile à éxécuter, le résultat final est des plus gourmet. Une véritable explosion de saveurs en bouche qui nécessite qu'une dizaine de minute à réaliser...le rêve! Accompagné de frites de patates douces, inutile de vous préciser que nous nous sommes régalés!
 
Encore une fois ici, les possibilités sont infinies. J'y suis allé avec du fromage mozzarella parce que c'est ce que j'avais sous la main, mais je pourrais facilement utiliser un fromage plus goûteux et le résultat final n'en serait que meilleur. Il en va de même pour la sauce marinara. Je pourrais utiliser de la sauce à pizza ou, comme mon amoureux me l'a proposé, de la salsa. Pour les légumes, piments, olives et pourquoi pas, champignons (!) feraient d'excellentes garnitures.


Pizza sur croûte de portobello




1 champignon portobello, lavé et équeuté
2 à 3 c. à table de sauce marinara
1 c. à table d'oignon vert ciselé finement
2 à 3 c. à table de fromage râpé
Parmesan râpé au goût

Préchauffer le four à 450F.

Sur une plaque à biscuit doublée d'un tapis anti-adhésif ou d'un papier d'aluminium, cuire les têtes de portobello 5 minutes de chaque côté. Sortir les champignons et mettre le four à griller (broil)

Au sortir du four, étendre au creux de chaque champignon la sauce marinara, les oignons verts, le fromage mozzarella et le parmesan.

Retourner au four pendant quelques minutes, jusqu'à ce que le fromage soit bien gratiné.


Chou-fleur style riz frit

Un autre objectif de mon virage santé est de diminuer pâtes, pains, riz et autres aliments glucidiques. L'idée ici étant d'apporter de la diversité dans mon assiette et d'augmenter ma consommation de légumes, sans toutefois me taper une salade verte à chaque repas.
 
La recette que je vous présente ici est le meilleur exemple de ce que je cherche : une recette de légumes appétissante mais surtout, qui défait le mythe du légume plate à manger! Le chou-fleur style riz frit est vraiment délicieux mais surtout, en se fermant les yeux on arrive presque croire qu'il s'agit vraiment de riz...c'est vraiment capoté!


Chou-fleur style riz frit




1 tête de chou-fleur
c. à soupe d'huile d'olive
1 oignon haché
1 tasse de champignons tranchés
2 œufs
1 c. à soupe de sauce soya


Méthode pour transformer le chou-fleur en "riz" :

Bien rincer le chou-fleur et le couper en fleurons.

Déposer les fleurons dans un mélangeur (blender) et recouvrir d'eau. (À moins d'avoir un mélangeur très performant, il est préférable d'y aller par deux fois).

Faire aller le mélangeur à quelques reprises en s'assurant que tous les fleurons sont bien hachés mais sans faire une bouillie. Le tout ne devrait prendre que quelques secondes. La texture ressemble beaucoup à celle du riz.

Égoutter le chou-fleur dans une passoire fine et réserver.

---------------

Dans un wok à feu moyen-fort, dorer l'oignon et les champignons dans 2 c. à soupe d'huile d'olive. Verser dans un bol et réserver.

Dans le même wok, frire le chou-fleur avec la dernière cuillère d'huile d'olive pendant 5 minutes. Ajouter la sauce soya et poursuivre la cuisson 5 autres minutes. Ajouter l'oignon et les champignons et bien mélanger.

Faire un puit au milieu des légumes et y casser les oeufs. Brasser jusqu'à ce que les oeufs soient bien cuits et mélanger aux légumes. Saler et poivrer au besoin.


Source : Frolic through life

Tofu mariné à la moutarde de Meaux

Comme je le mentionnais il y a quelques mois sur mon blog, nous avons effectué un virage alimentaire à la maison. Depuis ce temps, je suis constamment à la recherche de nouvelles recettes, tant pour découvrir de nouveaux aliments que pour découvrir de nouvelles façons d'apprêter les aliments que nous mangeons depuis longtemps.
 
Il y a trois semaines nous avons introduit...le tofu! Moi qui, depuis des années, m'obstinais à me dire que cet aliment n'était vraiment pas fait pour moi, voilà maintenant que j'adore! Puisque le tofu en soit ne goûte pas grand chose, c'est définitivement le genre d'aliment qu'il faut apprêter correctement. Je vais vous partager ici une façon de faire que j'adore. J'ai pris mon inspiration sur les Recettes du Québec mais je vous présente ma version.


Tofu mariné à la moutarde de Meaux




3 c. à table de moutarde de Meaux
2 c. à table de vinaigre de vin blanc
2 c. à table de sirop d'érable
2 c. à table d'huile d'olive
2 gousses d'ail hachées finement
1/2 bloc de tofu ferme, coupé en deux puis en fines languettes

Dans un plat rectangulaire, déposer tous les ingrédients de la marinade ainsi que le tofu.

Mélanger en s'assurant de bien enrober les morceaux de tofu. Mariner au moins 1 heure.

Dans un poêlon à griller, déposer les languettes de tofu marinées et dorer de 5 à 8 minutes de chaque côté ou jusqu'à ce que les morceaux soient bien grillés.


Gin Fizz à l'orange sanguine

Après mon cocktail succès de Noël, le portonic à la grenade, j'ai eu envie d'offrir un bon petit drink à ma famille pour le jour de l'an lorsque je suis tombée complètement par hasard sur cette recette de gin fizz à l'orange sanguine. J'adore les boissons pétillantes à l'orange sanguine et nécessairement je me suis dit qu'un peu de gin ne pourrait qu'améliorer l'expérience! Le petit goût de basilic complète également très bien ce cocktail festif.

À votre santé!


Gin Fizz à l'orange sanguine




1 lime, coupée finement en 8 tranches
6 grosses feuilles de basilic frais
Une pincée sel
1 bouteille (750 ml) Boisson pétillante à l’orange sanguine
175 ml (3/4 tasse) gin
750 ml (3 tasses) glaçons
4 feuilles petits de basilic


À l’aide de l’extrémité d’une cuillère en bois, écraser 6 tranches de lime, les grandes feuilles de basilic et le sel dans un pichet.

Ajouter la boisson pétillante, le gin et les glaçons et bien mélanger.

Répartir dans 4 verres à cocktail.

Couper en deux les 2 tranches de lime restantes pour faire 4 morceaux de lime et en garnir les verres, avec les petites feuilles de basilic.

Scones raisins et oignon caramélisé et leur beurre à l'orange

L'émission de Curieux Bégin dont est tirée cette fabuleuse recette est un pur délice pour les yeux...mais également un vrai supplice quand, comme moi, on vient de souper! C'est qu'à l'écoute de toutes les magnifiques recettes qui m'étaient présentées, j'avais l'eau à la bouche et qu'un seul désir : celui de réaliser l'entièreté du menu...ce soir là! Je me suis quand même gardé une petite gêne et c'est plutôt la fin de semaine suivante que j'ai réalisé ces petites merveilles.
 
Agrémenté d'un beurre aromatisé à l'orange c'est tout simplement divin.


Scones raisins et oignon caramélisé




1 oignon espagnol, coupé en fines lamelles
3/4 t. (175 g) de beurre froid, coupé en dés
2 t. (320 g) de farine tout usage, tamisée
1 c. à thé (5 ml) de sel
1 c. à soupe (15 ml) de poudre à pâte
2 gros œufs
1 jaune d’œuf (optionnel - pour la dorure)
2/3 t. + 2 c. à soupe (200 ml) de crème 35% M.G.
1/2 t. (75 g) de raisins de Corinthe
1/2 t. (60 g) de cheddar fort coupé en petits dés
Huile d’olive pour la cuisson


Faire chauffer 3 c. à soupe d’huile d’olive dans une grande poêle antiadhésive à feu moyen vif et y faire revenir les lamelles d’oignon en remuant constamment.

Lorsque les lamelles commencent à se colorer, baisser le feu à médium-bas et poursuivre la cuisson de 15 à 20 minutes en remuant à l’occasion, jusqu’à ce que l’oignon ressemble à une compote d’une belle couleur ambrée et uniforme. Retirer et réserver.

Déposer le beurre, la farine, le sel et le poivre dans la tasse d’un robot culinaire et pulser jusqu’à l’obtention d’une texture sablée. On peut aussi déposer tous les ingrédients sur un plan de travail et découper le tout à l’aide d’une corne à pâtisserie en travaillant rapidement, jusqu’à ce que l’appareil ait une consistance sablée. Déposer le mélange sur un plan de travail propre, y ménager un puits et y déposer les œufs, le fromage, l’oignon caramélisé et les raisins. Ajouter la crème et bien mélanger en travaillant du bout des doigts au début, puis en la fraisant jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Rassembler la pâte en boule et réserver.

Fariner le plan de travail et, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, abaisser la pâte à environ ½ po (1,2 cm).

Découper les scones à l’aide d’un couteau, d’un petit verre ou d’un emporte-pièce, les déposer au fur et à mesure sur une tôle à biscuit antiadhésive, non graissée.

Battre un jaune d’œuf avec quelques gouttes d’eau et en badigeonner les scones. Cuire à 350° F, au centre du four, de 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce que les scones soient bien dorés.

Les scones se conservent 1 semaine dans une boîte hermétique ou 1 an au congélateur.




Beurre à l'orange


 

1/2 t. (125 ml) de beurre ramolli
1 c. à soupe (15 ml) de miel
1/2 c. à soupe (7,5 ml) de zeste d’orange
1 c. à thé (5 ml) de jus d’orange


Déposer tous les ingrédients dans un petit cul de poule et bien incorporer à l’aide d’une maryse.

Mouler le beurre aromatisé dans un ramequin et conserver au frigo.
Se conserve une semaine.



posted under , | 2 Comments

Red Velvet Cheesecake Brownies

 
Oh boy.....oh boy.....OOOHHHHH BOOYYYYY!!!! Ça, ÇA c'est du brownie. Définitivement mon dessert favori de 2012...et, pourquoi se le cacher, probablement de 2013.
 
J'ai vraiment capoté en dégustant pour la première fois ce brownie, d'autant plus que j'étais en agréable compagnie puisque j'assistais à une belle journée de rencontre de "blogueuses culinaire". C'est Blanc Manger qui avait apporté ce dessert. Naturellement, nous avons toutes contribuées au buffet!! Il y avait donc des gourmandises de Cryzal du blog Recettes simples et faciles, Isabelle du blog Le palais gourmand, Esther du blog Les plats cuisinés de Esther B., Josée du blog Au plaisir de bien manger, Nancy du blog Légende d'automne et finalement Josakri du blog Dans ma Boustifaille qui nous recevait chaleureusement chez elle. Quelle belle journée ce fût!
 
J'ai servi quelques semaines plus tard ces brownies lors d'un souper entres amis à la maison et je peux vous certifier que ce fût un hit!


Red Velvet Cheesecake Brownies



½ tasse (125 g) de beurre
2 oz de chocolat noir, haché grossièrement
1 tasse (200 g)  de sucre
2 gros oeufs
1 cuillère à thé (5 g) d’extrait de vanille
1 1/2 cuillère à thé (7.5 g) de colorant alimentaire rouge
2/3 tasse (90 g) de farine tout usage
1/4 cuil. à thé de sel
8 oz (240 g) de fromage à la crème, température ambiante
1/3 tasse (65 g) de sucre
1 gros oeuf
1/2 cuillère à thé d'extrait de vanille




Préchauffer le four à 350 °F.

Tapisser un  moule carré de 8-9  pouces de papier parchemin et graisser légèrement.

---

Dans un petit bol résistant à la chaleur, faire fondre le beurre et le chocolat
ensemble.


Remuer avec une fourchette jusqu'à consistance très lisse.

Laisser refroidir pendant quelques minutes. Réserver.

---

Dans un grand bol, fouetter ensemble le sucre, les œufs, l'extrait de vanille et le
colorant alimentaire rouge.


Ajouter dans le mélange de chocolat et remuer jusqu'à consistance lisse. La pâte doit être rouge. Si un rouge plus vif est désiré, ajouter un supplément de 1/2 cuillère à thé de colorant alimentaire.

Ajouter la farine et le sel dans le bol et remuer jusqu'à ce que tout soit tout juste combiné et sans traces d'ingrédients secs.

Verser dans le moule préparé et étendre la pâte en une couche uniforme.

---

Dans un bol moyen, battre le fromage à la crème, le sucre, l'oeuf et l'extrait de vanille jusqu'à consistance lisse. Laisser tomber la préparation par cuillerées sur la pâte à brownie.

Agiter doucement la préparation avec le manche d'une cuillère en bois pour obtenir un effet de marbré.

---

Cuire au four pendant 35-40 minutes, jusqu'à ce que la pâte à brownies et la préparation au fromage soient pris.  Un couteau inséré dans le mélange au fromage doit ressortir propre et les bords seront légèrement dorés.

Laisser refroidir complètement dans le moule avant de trancher et de servir, soit à la température ambiante ou réfrigérés.


Les brownies peuvent être réfrigérés, à couvert, pendant plusieurs jours.
Donne 16 grands carrés ou 24 petits.

posted under | 5 Comments

Panettone

Depuis quelques années nous avons instauré une nouvelle tradition à la maison...celle de déguster un bon panettone en pain doré durant le temps des fêtes.

Nous avons accompagné notre panettone doré ce matin là d'un bon mimosa....Ah qu'il est agréable de déguster un peu d'alcool avant midi sans remord! :)))

Depuis quelques années je suis abonnée à cette recette, mais cette année j'avais envie de changement.

Quand j'ai lu que le résultat final ressemblait beaucoup aux panettones typiquement italiens, j'ai été conquise. Un pur délice!


Panettone



1 oeuf
du lait
50 g de sucre
1 cuil. à café de sel
360 g de farine type 55 (farine tout usage)
1 cuil. à soupe de levure de boulanger déshydratée
75 g de beurre a température ambiante
30 g d'écorces de citrons confits en petits dés
30 g d'écorces d'oranges confites en petits dés
40 g de raisins secs


Battre l'oeuf en omelette, mettez-le dans un verre doseur et complétez avec du lait jusqu'à 230 ml.

Dans votre machine à pain, versez dans l'ordre le mélange oeuf-lait, le beurre, le sel, la farine, le sucre et la levure.

Faire fonctionner votre MAP en programme "pain sucré". Au signal sonore, ajoutez les raisins, dés de citrons et d'oranges.

Cuisson en MAP: laisser le programme continuer jusqu'au bout. Laisser refroidir la brioche avant de déguster.

Cuisson au four: à la fin de la levée en MAP, placer votre pâte dans un moule beurré type moule a soufflé et laisser lever la pâte pendant 30 minutes.

Préchauffer votre four à 210°.

Badigeonner la brioche avec du lait et parsemmer de grains de sucre ou d'amandes effilées.

Cuire la brioche 30 à 35 minutes.

Laisser refroidir avant de démouler.



Source : Cannelle et Cacao

Messages plus récents Messages plus anciens Accueil

Tous les textes et photos de ce blog sont la propriété du blog "Chroniques Gourmandes".

Toute reproduction totale ou partielle d'une photo ou d'un texte sans l'accord de son propriétaire est interdite.

Tous droits réservés au blog "Chroniques Gourmandes".

Blog Widget by LinkWithin

Qui suis-je?

Ma photo
Québec, Québec, Canada

Un petit mot de moi

Bienvenu dans mon cahier de recettes virtuel!

Je vous souhaite une belle visite.

N'hésitez pas à
me laisser des
commentaires, ils sont
toujours très

appréciés!

Carja xxx


Archive de blog

    Rechercher

    Recettes populaires du moment


Recent Comments