Mes Voeux de Noël


Je vous souhaite, à tous et à toutes,
Un très Joyeux Noël.
Profitez de vos proches autant que vous pouvez,
Riez, mangez, buvez,
Passez du bon temps mais soyez prudents!!

Et pour la nouvelle année qui arrive,
Bonheur, santé, amour et prospérité.


posted under | 6 Comments

Roulés aux champignons de ma tante Georgette

Cette année nous avons décidé d'organiser une fête surprise à mon père, pour ses 65 ans. Pour s'assurer de créer un effet de surprise vraiment saisissant, nous l'avons fêté le 4 novembre, bien que son anniversaire soit le...23 mai. Tout ça pour dire que l'une de mes tantes avait apporté des amuses-gueules qui me sont tombées dans l'oeil...il me fallait absolument la recette!!

Je n'avais pas vraiment eu d'occasion de la faire depuis, mais maintenant que le temps des fêtes est arrivé, des occasions il y en a à la tonne! Demain soir nous dégusterons donc ces merveilleuses petites bouchées.

P.S. Je n'ai pu m'empêcher d'y goûter tout à l'heure en les préparant et je peux garantir que c'est délicieux!


Roulés aux champignons

2 c. à thé de beurre ou margarine
3 échalotes en dés
l tasse de crème 15%
14 tranches de pain frais (enlever les croutes et amincir avec un rouleau à pâte)
2 paquets de champignons frais tranchés finement
2 c. à table de fécule de maïs
Sel, poivre


Fondre le beurre ou margarine, ajouter échalotes, champignons et cuire quelques minutes.

Mélanger crème et fécule de maïs, ajouter à la première préparation.

Laisser épaissir et refroidir.

Passer le tout au mélangeur afin d'obtenir une tartinade.

Étendre le mélange sur les tranches de pain , sans trop en mettre.

Rouler entre serviettes humides et congeler.

À la sortie du congélateur, couper en rondelles de l pouce et si désiré, ajouter un petit morceau de fromage sur le dessus.

Cuire au four à 350ºF pour 3 minutes ou plus (surveiller que la cuisson soit parfaite et goûter avant de servir)


posted under | 1 Comments

Poulet et riz aux saveurs du Cambodge

Flasback décembre 1999 : Je suis étudiante à l’université des Hautes Études Commerciales à Montréal. C’est presque Noël et surtout c’est la fin de la session alors pour souligner l’événement nous nous rassemblons toutes chez Channaly, une amie Cambodgienne qui nous promet un festin du pays natal de ses parents.

La promesse est tenue, le repas est délicieux!! Nous formons un groupe assez hétérogène autour de la table, nous la gang des filles du groupe 10, qui sommes pratiquement toutes de nationalités différentes : trois Québécoises « pure laine », une Libanaise, une Algérienne, une Roumaine, une Marocaine et bien sûr une Cambodgienne. C’est tout nouveau pour moi ce mélange interculturel, moi qui vient d’une petite ville très canadienne-française. Mais quelle belle expérience! Je les adorais ces filles, on avait tellement de plaisir ensemble.

La vie étant ce qu’elle est, je les ai toutes perdues de vue en prenant la décision de déménager mes pénates dans la belle ville de Québec. Aujourd’hui, il me reste mes beaux souvenirs universitaires et il me reste…la recette de poulet et de riz à Channaly! Je l’ai fait hier au souper et c’est toujours aussi bon que dans mes souvenirs.


Super poulet à Channaly

500g à 600g de poitrine de poulet
2 gousses d’ail
Huile

2 c. à thé de sucre
2 c. à soupe de sauce soya
Sel et poivre

1 piment rouge et 1 piment vert
1 c. à soupe de sauce soya
2 c. à thé de Bovril au poulet


Couper le poulet en lanières

Chauffer la poêle au maximum et ajouter un peu d’huile, l’ail et le poulet.

Lorsque le poulet est presque cuit, ajouter le sucre et 2 c. à soupe sauce soya. Saler et poivrer.

Mélanger et retirer le poulet de la poêle. Réserver.

Utiliser la poêle pour cuire les piments. Lorsque qu’ils sont presque cuits, ajouter 1 c. à soupe de sauce soya et le Bovril au poulet.

Remettre le poulet et mélanger le tout.

Laisser mijoter quelques minutes et servir.


Riz Cambodgien

Déposer environ 2 tasses de riz cuit dans une poêle

Ajouter un œuf battu, des pois verts, un peu de sucre et de la sauce soya.

Mélanger et chauffer à feu moyen pendant quelques minutes



posted under | 2 Comments

Barres tendres - Collation pratique et délicieuse

Question de continuer à bien s'alimenter malgré la cohue des fêtes et le tourbillon d'activités qui en découle, voici une recette simple et facile à cuisiner qui s'avère être un excellent dépanneur lorsque le temps manque mais qu'il faudrait bien se glisser quelque chose de consistant dans l'estomac, histoire d'avoir l'énergie nécessaire pour poursuivre les festivités.



Barres tendres

3 tasses de gruau
1 tasse d’arachides non salées (je remplace par de la noix de coco râpée)
1 tasse de graines de tournesol non salées
1 tasse de raisins secs
1 tasse de capuchons de chocolat mi-sucré (ou de chocolat au lait)
1 boite de lait Eagle Brand


Mélanger les ingrédients secs.

Ajouter le lait Eagle Brand.

Bien mélanger et étendre dans un plat préalablement graissé.

Cuire au four à 325ºF de 15 à 18 minutes.

Laisser tiédir et découper en morceaux.


Pailles à la cannelle

Hier c'était journée cuisine entres filles. Je me suis rendu chez ma copine Anne et j'ai profité de sa superbe et spacieuse cuisine pour concocter de bons petits desserts de Noël. Entre le placotage, le potinage et les éclats de rire, nous avons quand même réussi à faire du fudge (recette que vous retrouverez ici), du sucre à la crème (complètement raté!) et des pailles à la cannelle.

Voyez ici l'évolution constante du caractère esthétique de nos pailles, qui s'est avéré directement proportionnel à l'amélioration de notre technique de torsade des languettes de pâte feuilletée! De gauche à droite, la première à la dernière fournée.



Pailles à la cannelle
Recette de Ricardo Larrivée

398 g (14 oz) de pâte feuilletée, décongelée et froide
Lait
Cannelle moulue
Sucre


Préchauffer le four à 210ºC (425ºF).

Tapisser une plaque à biscuits de papier parchemin

Sur un plan de travail enfariné, abaisser la pâte jusqu'à environ 0,5 cm (1/4 po) d'épaisseur.

À l'aide d'une roulette à pizza ou d'un couteau, découper la pâte en languettes de 1 cm (1/2 po) de largeur par 10 cm (4 po) de longueur.

Badigeonner entièrement de lait.

Saupoudrer de cannelle et de sucre.

Torsader les languettes et les déposer sur la plaque.

Cuire au four de 6 à 8 minutes.

Servir à température ambiante, à la fin du repas.

Mini-pâtés aux champignons pour les fêtes

Bien avant de me lancer dans l'aventure des blogs culinaires, j'ai été lectrice assidue des nombreux sites de la blogosphère.

Pour le bénéfice de tous les néophytes qui pourraient un jour parcourir ces quelques lignes, voici la façon dont Wikipédia défini le terme « blogosphère » :

Une blogosphère désigne indifféremment un ensemble de blogs ou l'ensemble de ses rédacteurs. L'expression « la blogosphère » désigne ainsi l'ensemble de tous les blogs.

Maintenant que nous sommes tous un peu plus intelligents, poursuivons avec la suite de l’histoire.

Je disais donc, avant ce succulent intermède, que plusieurs semaines avant d’ouvrir mon propre blog, j’avais pris l’habitude de naviguer sur la blogosphère culinaire à la recherche de recettes intéressantes à réaliser. Je suis tombée par hasard sur le site d’ « Amuses bouche » et c’est là que j’ai trouvé la recette de mini-pâtés aux champignons et feta que j’ai cuisiné la semaine dernière, en prévision de l’un de nos (trop) nombreux soupers de Noël :


Mini-pâtés aux champignons et feta

2 pâtes brisées
5oog de champignons blancs
100g de feta
50g de dés de poulet
2 c. à soupe de crème champêtre
1 c. à soupe de sauce soya
Huile d’olive
Sel, poivre, persil & basilic (au goût)
1 jaune d’œuf


Couper les champignons en petits morceaux.

Chauffer l’huile d’olive et faire dorer les champignons

Ajouter les dés de poulet, les petits cubes de feta, la sauce soya, le persil et le basilic ciselé. Saler, poivrer.

Laisser refroidir et ajouter la crème.

Découper des disques de pâte brisé et placer les dans des moules à muffins.

Remplir de préparation et recouvrir d’un second disque de pâte plus petit.

Presser légèrement pour bien les fermer.

Diluer le jaune d’œuf avec un peu d’eau et badigeonner les mini-tourtes.

Mettre au four 30minutes à 180°C (350°F).

Laisser tiédir 5 minutes à la sortie du four et démouler.

posted under | 5 Comments

Fudge au chocolat et à la guimauve


Cette recette de fudge hyper facile à réaliser me rappelle plusieurs souvenirs d’enfance. Entre autre – et sans aucun désir de repartir le débat ! – les argumentations amicales et taquines avec ma marraine sur la façon de faire du VRAI fudge. La conversation débutait invariablement sur le fait que la recette de ma mère, qui est à base de guimauves, est présument trop facile à faire et par conséquent n’est pas du VRAI fudge (toujours selon les dires de ma marraine). Ce à quoi je répondais que ça m’était bien égal, parce que celui de ma mère était pas mal meilleur que le sien et que ça faisait donc de lui le VRAI bon fudge à déguster! Ha ha! C'était un argument de taille et j'en étais fière.

La douce odeur du fudge me rappelle également les soirées avec ma mère, toutes deux assises sur le plancher de la cuisine à gratter le fond du chaudron avec une grosse cuillère en bois, à se régaler du fudge encore tout chaud fraîchement préparé. Ces beaux moments de complicité mère-fille, je les garderai en mémoire toute ma vie…Comme quoi que ce sont les petits plaisirs qui comptent vraiment.


FUDGE AU CHOCOLAT ET À LA GUIMAUVE

4 tasses de sucre
1 ½ tasse de lait
¾ tasse de beurre
1 paquet de capuchons de chocolat mi-sucré (300 g)
2 tasses de guimauves
1 ½ c. à thé de vanille


Beurrer un moule de 12 x 7 x 1 ½ pouces;

Mélanger le sucre, le lait et le beurre;

Cuire à feu moyen en brassant souvent, jusqu’à 234° au thermomètre à bonbon ou jusqu’à ce que quelques gouttes du mélange forment une boule dans un verre d’eau froide;

Retirer du feu;

Ajouter les brisures de chocolat, les guimauves et la vanille;

Battre vigoureusement jusqu’à ce que tout soit complètement fondu;

Verser dans le moule et réfrigérer jusqu’à ferme.



Pour terminer ce message en beauté, voici un gros plan du résultat final pour vous mettre l'eau à la bouche...

posted under | 3 Comments

Filet de porc et sa sauce aux pommes

Voici une recette très populaire chez nous, qui me vient de ma mère qui l’a eu de sa meilleure amie qui elle l’avait reçu de…??? L’histoire ne le dit pas, mais pour faire une histoire courte, c’est une recette trouvée sur le site des recettes du Québec. Ce repas simple et délicieux marie harmonieusement le filet de porc mariné à une sauce au pommes exquise qui vient relever à souhait le goût de la viande.

Je l’ai servi au souper dimanche dernier, avec – vous l’aurez deviné - mon aspic au chou fait la veille, et de petites carottes sucrées pour compléter le tout. Sur la photo, les pâtes au parmesan et au pesto sont une gracieuseté d’un certain Monsieur Lipton….Il faut bien se simplifier la vie un peu, non?




FILETS DE PORC À LA PHIL

Marinade :

2/3 tasse (170 ml) d'huile
1/3 tasse (85 ml) de sauce soya
1 c. à table (8 g) de moutarde sèche
2 à 3 gousses d'ail
1 à 2 c. à table (15 à 30 ml) de jus de citron


Sauce aux pommes :

1 1/2 tasse (375 ml) de purée de pommes non sucrée
3/4 tasse (190 ml) de jus de pommes
1/4 tasse (65 ml) de sauce Teriyaki B.B.Q.
1/4 tasse (65 ml) de sirop d'érable
1 c. à thé (3 g) de moutarde sèche


Mariner 4 filets de porc (ou 3 ou 2 ou 1!) pour minimum quelques heures mais préférablement toute une nuit.

Cuire les filets de porc au four, non couverts, à 350°F (180°C) pour 1h en les retournant à la mi-cuisson.

Épaissir la sauce avec de la veloutine ou de la fécule de maïs, au goût.

Servir les filets de porc nappés de la sauce aux pommes



CAROTTES SUCRÉES

Cuire les carottes dans de l’eau sucrée de quelques cuillères à thé de cassonade (ou de sirop d’érable)

Égoutter les carottes et remettre dans le chaudron en y ajoutant du beurre (au goût) et du basilic séché. Brasser.

Laisser reposer quelques instants et servir.


posted under | 2 Comments

L'aspic au chou, recette du temps des fêtes

L'aspic au chou est une recette qui me fait penser à Noël, et comme le temps des fêtes arrive à grands pas, quoi de mieux qu'une petite recette de Noël pour se mettre dans l'ambiance!

Année après année, j'ai toujours le plaisir d'apprécier la cuisine de mes tantes. Celles-ci rivalisent de talent dans ce domaine et c'est un plaisir de goûter à leurs bons petits plats. Ma préférence va cependant à l'aspic au chou. C'est frais, léger et ô combien délicieux!

L'ironie dans cette histoire, c'est que plus jeune j'avais hésité longtemps (lire : plusieurs années!) avant de m'en servir une part, sa couleur assez audacieuse me paraissant trop suspecte...c'est vert fluo! Cependant, dès la première bouchée j'ai été conquise, et maintenant il m'arrive même d'en préparer chez nous durant l'année.

Lors de mes premiers essais, étant assez novice en cuisine, j'ai souvent eu l'impression de ne pas réussir la recette aussi bien qu'elles. Je devais donc attendre patiemment que Noël revienne. Cependant, je peux vous garantir que la recette que j'ai fait hier est excellente! J'ai finalement pu conquérir l'aspic au chou et j'en suis très fière.

Déguster le tout vers minuit, le soir du réveillon, avec un peu de pâté à la viande vous assure santé, joie, paix, bonheur, amour et succès pour la nouvelle année! (Bon là quand même, faudrait pas exagérer...)

Aspic au chou

1 paquet de Jello à la lime (1/3 tasse)
1 tasse d'eau bouillante
1/2 tasse d'eau froide
2 c. à thé de vinaigre blanc
2/3 tasse de mayonnaise
2 tasses de chou râpé fin
Sel & poivre au goût (On peut aussi utiliser du sel d'oignon ou du sel de céleri)


Dissoudre le Jello dans l'eau chaude

Ajouter l'eau froide et le vinaigre

Laisser prendre à moitié

Ajouter la mayonnaise, le chou et les épices

Brasser le tout et verser dans un moule préalablement passé à l'eau froide
(Ceci facilitera le démoulage)


posted under | 2 Comments

Carrés de rêve...un cauchemar évité de justesse

Aujourd'hui je vous fais le récit d'une péripétie culinaire vécue récemment et qui aurait facilement pu se terminer en queue de poisson (lire : au fond de ma poubelle).

J'avais repéré il y a quelques temps de cela une recette de carrés "de rêve" sur le site de recettes du Québec. La recette, que je trouvais particulièrement alléchante, me trottait dans la tête depuis plusieurs jours puisqu'elle contenait des ingrédients que j'aime bien retrouver dans les desserts. Après plusieurs jours de tergiversations interne entre ma gourmandise et ma raison, j'ai craqué et je me suis enfin décidé à la faire.

Jusqu'ici tout allait bien. Je me mets aux chaudrons, je mesure, je mélange, je verse, j’étends et j'attends patiemment la fin du temps de repos suggéré. Au bout de 2h30...Quoique c'était peut-être bien 2h00...Bon ok j’avoue c'était au bout de 1h30, je décide qu’il est grandement temps de déguster. Je m'élance allègrement et à belles dents dans ce merveilleux chef-d’œuvre et...Horreur : Ce n'est pas mangeable!!

La couche inférieure, constituée de biscuits Graham, cacao et de noix de coco est délicieuse, mais le mélange lait Eagle Brand/jus de citron de la deuxième couche tombe franchement sur le coeur. Que faire?!? Après une évaluation sommaire de l'ampleur des dégâts, j'ai retroussé mes manches et je me suis donné comme mission de sauver mon dessert!

Ma première idée était de fournir du Pepto Bismol à tous ceux qui auraient le courage de goûter, mais comme je n'en avais pas en stock, j'ai décidé de me rabattre sur le plan B.

Voici, en détail, les étapes de mon fameux plan B :

7h24 : Dépouiller prestement le dessert de sa couche immonde et visqueuse en s’assurant d’éliminer l’ensemble des preuves à conviction (J’ai même essuyé avec un essuie-tout…il ne faut pas prendre de chance!)

7h31 : Attraper le reste de beurre et de capuchons de chocolat, les incorporer en les faisant fondre au four micro-ondes et mélanger le tout afin d’obtenir une délicieuse tartinade chocolatée.

7h37 : Étendre la tartinade salvatrice sur le dessert atrophié et laisser prendre au réfrigérateur.

8h22 : Déguster

Scène 1, prise 2 : "...Je m'élance allègrement et à belles dents dans ce merveilleux chef-d’œuvre et...MIRACLE : C’est délicieux!"

Terminé le mal de cœur après chaque bouchée, oublié l’envie de tout jeter à la poubelle. La vie est belle, le soleil brille, les oiseaux chantent…c’est fantastique! J’en ai apporté au bureau le lendemain et ils ont fait fureur. On me disait même qu’ils ressemblaient beaucoup aux barres Nanaimo…c’est bon signe ça, non?

Voici ma version de la recette :


Carrés 911

1/4 de tasse de cassonade
1 oeuf battu
1/2 tasse de beurre fondu
1/4 de tasse de cacao
2 tasses de chapelure de biscuit Graham
1 tasse de noix de coco râpée
1/2 tasse de noix hachées

1/2 tasse de beurre
1/2 tasse de capuchons de chocolat


Dans un bol, mélanger la cassonade, l’oeuf, le beurre, le cacao, la chapelure Graham, la noix de coco et les noix. Bien brasser le tout.

Étaler ce mélange dans un moule carré de 8 pouces non graissé. Presser fermement avec une spatule et mettre de coté.

Fondre le beurre et les capuchons de chocolat, mélanger et verser la préparation dans le moule. Mettre au frais pendant 2 heures



posted under | 5 Comments

Paniers de Noël 2006

Voici le résultat final des paniers de Noël que j'offrirai cette année à mes proches. Ces petites gâteries sont le fruit du hasard car, bien que j'ai toujours trouvé que c'était une excellente idée cadeau, je n'avais pas pensé me lancer dans cette aventure cette année.

Puis vint la tombola du bureau à laquelle je voulais absolument participer. Je me creusais la tête pour trouver un cadeau personnalisé et l'idée du panier de Noël s'est imposée comme étant le meilleur choix. Cela me permettrait par la même occasion de gâter ma famille à Noël.

J'ai dû commencer à l'avance car je dois remettre mon prix vendredi prochain au bureau. Qui plus est, je dois l'avouer, je ne tenais plus en place vendredi dernier et je n'avais qu'une idée en tête : Cuisiner, cuisiner, cuisiner!! Et puis j'avais trop hâte de voir le résultat final tout emballé.

Par conséquent, j'ai terminé la presque totalité de mes paniers de Noël la fin de semaine dernière. Ce qui veut dire en gros que depuis quelques jours et ce jusqu'à Noël, mon réfrigérateur s'est métamorphosé en entrepôt de paniers de Noël. C'est très festif je dois l'avouer, quoiqu'un peu emcombrant.

Les chanceux qui recevront un de mes paniers cadeaux pourront se régaler de :

  • beurre de pommes à l'érable
  • gelée de porto
  • confit d'oignons
  • truffes au chocolat
  • amaretti

Bon Appétit!

posted under | 4 Comments

Salade d'amour

Pour le souper du dimanche, je voulais faire quelque chose de santé et d'original. J'avais acheté des ronds en inox il y a quelques semaines mais je n'avais pas encore pris le temps de les utiliser. C'est maintenant chose faite : Voici ma version de la salade d'amour, trouvée dans le livre "Cuisinons santé" que je me suis procuré lors de l'une de mes visites à une amie très chère à la Maison Michel-Sarrazin (La maison Michel-Sarrazin est un centre hospitalier privé de Québec qui accueille des malades atteints de cancer en phase terminale).

C'est une salade délicieuse que j'adore et que je fais souvent. Je ne suis jamais vraiment la recette à la lettre car j'utilise les ingrédients que j'ai sur le moment, mais vous trouverez ci-dessous la recette originale :

Salade

1/2 tasse de champignons frais, tranchés
2 tasses de riz cuit
1 tasse d'épinards frais, parés et hachés
1/2 tasse de raisins secs
1/2 tasse de fèves germées, lavées et asséchées
3 branches de céleri tranché fin
1 poivron vert haché
2 c. à thé de persil frais haché
3 oignons verts hachés fin
1/2 tasse de noix de cajou non salées


Vinaigrette

1/3 tasse d'huile d'olive
2 c. à soupe de sauce soya réduite en sel
1 petite gousse d'ail hachée fin
2 c. à soupe de cassonade






posted under | 3 Comments

Amarettis & Truffes classiques au chocolat

Voici les deux dernières recettes que j'ai cuisinées pour mes paniers de Noël. En plus d'être succulentes, elles sont faciles à réaliser et très agréables à présenter!

Amaretti



2 gros blancs d’oeufs ( ou 3 petits )
300 g de poudre d’amandes ( 2 1/2 tasses )
300 g de sucre à glacer ( 2 1/2 tasses )
1/2 c. à thé d’extrait d’amandes


Mélanger ensemble les ingrédients

Former des petites boules de la grosseur d’une balle de golf

Rouler les boules dans du sucre à glacer en enlevant l'excédant

Mettre sur la plaque à biscuits préalablement tapissée de papier parchemin

Cuire à four préchauffé à 300F ( 150 C ) pendant 15 à 20 minutes
(De cette façon les biscuits restent bien moelleux à l'intérieur!!)


Truffes classiques au chocolat




3 pqts (175 g chacun) grains de chocolat mi-sucré
1 boîte (300 mL) Eagle Brand® régulier
1 c. à table (15 mL) extrait de vanille
* Enrobages (Sucre à glacer, cacao, etc.)


Faire fondre les grains de chocolat dans l’Eagle Brand.

Incorporer l’extrait de vanille.

Réfrigérer pendant 3 heures ou jusqu’à ce que la préparation soit ferme.

Façonner en boules de 1 po (2,5 cm); les rouler dans l’enrobage désiré.

Réfrigérer jusqu’à fermeté.

posted under | 1 Comments

Des conserves par dessus la tête!


Aujourd'hui, branle bas de combat : Je fais des conserves...toute seule, comme une grande fille! Et oui, pour la première fois de ma vie...bon, à part ma sauce à "spag" que je fais de temps en temps mais ce n'est pas la même technique et...on va dire que ça ne compte pas.



Le pire dans tout cela, c'est le but de cette activité. Assisez-vous bien tout le monde, vous avez maintenant la preuve devant vous que j'ai une conscience sociale!! Ouf! Vous n'aviez pas vu ça venir j'imagine? Moi non plus! Trève de plaisanterie, outre le fait que cela me permet de faire la cuisine, ce que j'adore, cela permettra aux plus défavorisés de la ville de Québec d'avoir quelque chose à manger pour Noël.

Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas la nourriture que je prépare qui les nourrira, mais bien le fruit de sa vente. En effet, au bureau nous organisons une tombola. Plusieurs prix sont à gagner : Une bouteille de champagne offerte par mon patron, un bonne tarte Hollandaise cuisinée par une collègue, un panier de produits de beauté, un assortiment de produits de l'érable et bien sûr vous l'aurez deviné, un beau panier remplit de petites douceurs, gracieusité de moi-même.

Au menu : beurre de pomme à l'érable des gourmandises d'isa, confit d'oignon de recettes du québec, amarettis de cakes in the city et truffes maison, recette que j'ai trouvée sur le site de Eagle Brand. Oups! J'allais oublier une petite gelée de porto que j'ai bien hâte de goûter! Celle-ci vient du site de Vincent le Canneux.

Voici le résultat de mes labeurs. Je vais par la suite les emballer afin de faire des paniers de Noël gourmands que j'offrirai également à quelques chanceux de ma famille et de ma belle-famille.

Les plus observateurs ne manqueront pas de remarquer le merveilleux arrière plan que sont mes armoires de cuisine qui ne sont toujours pas peinturées. Nous avons commencés en juin et, pris dans le tourbillon passionnant que sont nos vies, nous n'avons pas achevée notre corvée. Que voulez-vous, c'est un projet à long terme! Restons positifs et ne voyons pas ça comme une tâche inachevée, mais plutôt comme un beau projet pour les longues journées d'hiver (Ben oui, ben oui...bla bla bla...)


Bon, j'arrête de jacasser, voici les recettes :



Beurre de pomme à l'érable



8 pommes épluchées, le cœur enlevé, et coupées en gros morceaux
1/2 tasse (125 ml ) de sirop d'érable
1/2 tasse (120 g ) de beurre


Préparation :

Mélanger le tout dans une casserole et faire cuire à feu moyen sur la cuisinière pendant environ 30 à 45 minutes, jusqu'à ce que les pommes soient tendres et se défassent.

Réduire en purée au mélangeur.

Verser dans des pots stérilisés ou simplement congeler.

Donne 3 à 4 tasses.


Confit d'oignons



3 c.à soupe (45 ml) cassonade
2 pincées sel
1 pincée poivre
1 c.à soupe (15 ml) huile d'olive
1 lb (454 g) oignons rouges
3 c.à soupe (45 ml) miel
1 c.à soupe (15 ml) vinaigre blanc
1 c.à soupe (15 ml) vinaigre de vin


Peler et trancher les oignons en minces tranches

Dans une casserole, chauffer l'huile d'olive.

Ajouter les oignons. Lorsqu'ils sont translucides, ajouter la cassonade et le miel. Remuer.

Ajouter les vinaigres et/ou le vin rouge.
(Moi je n'avais pas de vinaigre de vin rouge, ni de vin rouge. J'ai remplacé par du vinaigre balsamique et c'est très bon aussi)

Laisser mijoter à feu doux pendant 30 min en remuant constamment.

Saler et poivrer à la fin de la cuisson.



La gelée au Porto



Cette gelée peut aussi servir à glacer des viandes rouges en rôtis ou en grillades ou être servie en hors d'œuvre avec des pâtés et des fromages.


Donne 8 pots de 125 ml (Cette recette peut être doublée)

500 ml d'un bon porto honnête
5 c. à s. de jus de citron reconstitué
3 tasses (630 g) de sucre
1 sachet de pectine liquide commerciale



Instructions :

Dans une casserole (évitez l'aluminium) mélanger le porto le jus de citron et le sucre.

Porter à forte ébullition en remuant.

Maintenir à forte ébullition pour une minute.

Ajouter la pectine et reporter à forte ébullition pour exactement une minute.

Retirer du feu et écumer au besoin.

Emplir les pots stériles en laissant 1/4 (6 mm) de pouce sous le goulot.

Suivre ces instructions pour la mise en conserves.

Stériliser les bocaux scellés 5 minutes immergés dans l'eau bouillante.

Déposer les bocaux sur un plateau nappé d'un linge et laisser dormir les pots pour une semaine sans les bouger.

Première tentative : Salsa maison au fromage philadelphia


Bonjour à tous et bienvenue sur mon blog!

J'en suis à ma toute première tentative alors soyez indulgents car je poste cette recette sans avoir vraiment fait le tour des fonctionnalités offertes.

Je vous offre aujourd'hui une recette qui se veut un amuse-bouche sans prétention. On le sert avec des biscottes ou des chips genre tostitos. C'est léger et original.




SALSA MAISON AU FROMAGE PHILADELPHIA


  • 1 paquet de fromage philadelphia (8 onces)
  • 1 /2 tasse de crème sûre
  • 1 /2 tasse de mayonnaise

Mélanger le tout et étendre dans le fond d'un plat

  • 1 tasse de sauce chili
  • 2 échalottes hachées finement
  • 2 tomates coupées en dés (On peut également utiliser de la salsa ou de la brushetta)
  • 1 /4 de piment rouge, vert et jaune haché finement
  • fromage mozzarella rapé au goût

Disposer le tout dans cet ordre sur le mélange de fromage philadelphia.

Réfrigérer au moins quelques heures et déguster!

posted under | 0 Comments
Messages plus récents Accueil

Tous les textes et photos de ce blog sont la propriété du blog "Chroniques Gourmandes".

Toute reproduction totale ou partielle d'une photo ou d'un texte sans l'accord de son propriétaire est interdite.

Tous droits réservés au blog "Chroniques Gourmandes".

Blog Widget by LinkWithin

Qui suis-je?

Ma photo
Québec, Québec, Canada

Un petit mot de moi

Bienvenu dans mon cahier de recettes virtuel!

Je vous souhaite une belle visite.

N'hésitez pas à
me laisser des
commentaires, ils sont
toujours très

appréciés!

Carja xxx


Archive de blog

    Rechercher

    Recettes populaires du moment


Recent Comments