Biscuits de Noël - Prise 2 : Les craquelins savoureux au thym et parmesan

Pour finalement arriver à deux choix de biscuits de Noël à réaliser ce jour là, je me suis creusé la tête pendant des jours. J'ai finalement arrêté mon choix sur ces petits craquelins au thym et parmesan, moi l'amatrice invétérée de tout ce qui est sucré!!

En fait, je me disais que c'est bien beau recevoir du chocolat, du sucre à la crème et autres merveilles sucrées dans le temps des fêtes, mais arrivé au 2 janvier, après les fastes des fêtes, quoi de mieux qu'une bonne soupe...avec des craquelins? Je trouvais l'idée d'un biscuit salé pour Noël original et rafraichissant.


Craquelins savoureux au thym et parmesan


1 tasse de farine
2 c. à table de thym frais (et/ou romarin frais...que moi j'ai utilisé comme déco)
1/4 tasse de beurre
1/2 tasse de fromage parmesan râpé (ou cheddar)
1/2 tasse de crème sure
Sel et poivre


Dans le bol d'un robot culinaire, déposer la farine, le thym, le beurre, le sel et le poivre.

Mélanger par pulsation jusqu'à ce que les ingrédients soient mélangés.

Ajouter le fromage et la crème sure et mélanger par pulsation à quelques reprises, jusqu'à ce que la pâte se forme.

Rouler la pâte et envelopper dans une pellicule de plastique.

Réfrigérer pour au moins une heure.

Avec un couteau, couper des disques de pâte et placer sur une plaque à biscuit tapissée de papier parchemin.

Presser quelques branches d'herbe fraîche sur le dessus de chaque biscuit.

Cuire dans un four préchauffé à 350 degré pendant 15 minutes, jusqu'à ce que les biscuits brunissent un peu.

Source : Michael Smith

Biscuits de Noël - Prise 1 : Les "Bacci di Cioccolati"

Pour Noël cette année je suis allée cuisiner de bons biscuits chez une amie à moi. Nous avons fait 4 variétés différentes que je vous présenterai dans des prochains messages. Ces biscuits ont été spécialement concoctés pour offrir en cadeau d'hôtesse ou tout simplement pour dire à une personne qu'on l'apprécie beaucoup.

Voici en grande primeur le résultat final, de gauche à droite :


1- Craquelins thym et parmesan
2- Bacci di Cioccolati
3- Amarettis
4- Sablés pistache et lime


Bacci di Cioccolati


175 ml (2/3 tasse) de beurre doux
200 ml (3/4 tasse) de farine tout usage
2 ml (1/2 c. à thé) de levure chimique (poudre à pâte)
1 ml (1/4 c. à thé) de sel
3 oeufs
250 ml (1 tasse) de sucre
10 ml (2 c. à thé) de vanille
100 g (3 1/2 oz) de chocolat mi-sucré, cassé en petits morceaux
250 ml (1 tasse) de canneberges séchées
250 ml (1 tasse) d´abricots secs, coupés en quartiers
250 ml (1 tasse) de petits morceaux de chocolat blanc

Tapisser les tôles à biscuits de papier parchemin ou les vaporiser d´enduit végétal.

Faire fondre le chocolat avec le beurre au micro-ondes, à intensité moyenne, environ 3 minutes - remuer à mi-cuisson.

Ou faire fondre dans une petite casserole, sur feu doux, en remuant souvent. Laisser refroidir.

Dans un petit bol, mélanger la farine avec la levure chimique et le sel.

Dans un grand bol, battre les oeufs avec le sucre, au malaxeur électrique, jusqu´à ce que le mélange soit pâle et épais, de 3 à 5 minutes.

Tout en battant, ajouter la vanille et la préparation au chocolat.

À la cuillère en bois, incorporer la farine, les canneberges, les abricots et le chocolat blanc.

Sur une tôle, déposer une cuillerée à soupe comble de pâte pour chaque biscuit, en laissant environ 8 cm (3 po) entre chacune.

Cuire au centre du four préchauffé à 160 °C (325 °F) jusqu´à ce que le dessus des biscuits soit craquelé et luisant, de 12 à 14 minutes.

Conservation : Ces biscuits se conservent dans un contenant hermétique, au réfrigérateur 1 semaine. Au congélateur, 1 mois.

Source : Châtelaine

Pain doré aux pommes et au fromage

Voici un petit déjeuner que j'ai préparé à l'occasion d'un brunch du dimanche en amoureux il y a déjà quelques semaines de cela. Ce fût délicieux!


Pain doré aux pommes et au fromage



2 oeufs
1/3 tasse de lait
1 c. à thé essence de vanille
2 tranches épaisses de Gouda ou de Cheddar canadiens
1 pomme, coupée en fines tranches
4 tranches de pain aux raisins
2 c. à soupe (30 ml) de beurre


Dans un petit bol, battre les oeufs et le lait.

Chauffer une poêle antiadhésive à feu moyen.

Tremper les tranches de pain délicatement dans le mélange d'oeufs et les laisser s'imbiber en les retournant dans le mélange.

Faire fondre le beurre et faire griller les tranches de pain environ 3 minutes de chaque côté ou jusqu'à ce qu'elles soient dorées.

Déposer les tranches de fromage et de pomme sur une tranche de pain dorée et recouvrir d'une autre.

Servir avec du sirop d'érable.

posted under | 3 Comments

Marjolaine aux noisettes, au caramel et au chocolat

Voici le gâteau de fête de ma grand-maman. J'ai aussi fait des petits gâteaux au fromage et à l'érable, parce qu'en finissant la marjolaine je l'ai trouvée bien petite et j'avais peur de manquer de dessert...

Par ailleurs, vous excuserez la qualité des photos qui ne sont pas spécialement à mon goût, mais entre les "c'est long! as-tu fini de prendre des photos?", "tu déjà l'as pris cet angle là", "tu crois qu'on pourra manger avant demain matin?" et autres taquineries de ma famille, c'était assez difficile pour moi de prendre mon temps pour en arriver à avoir des photos qui ont de l'allure! :O)


Marjolaine aux noisettes, au caramel et au chocolat


Gâteau aux noisettes
1/2 tasse de farine
1/3 tasse de noisettes grillées
4 c. à thé de fécule de maïs
6 jaunes d'oeufs
2/3 tasse de sucre
5 blancs d'oeufs
1/4 tasse de beurre non salé fondu

Sirop
2 c. à table de sucre
1/2 tasse d'eau
1 c. à table de liqueur de noisette (de type Frangelico)

Garniture au caramel et au chocolat
250 g (8 oz) de chocolat au lait haché
60 g (2 oz) de chocolat mi-amer
1/2 tasse de sucre
1/4 tasse d'eau
1 tasse de crème 35%
1 pincée de sel
2 c. à table de liqueur de noisette (de type Frangelico)
3/4 tasse de noisettes grillées hachées finement
36 noisettes grillées entières


Préparation des noisettes grillées
Étaler les noisettes sur une plaque de cuisson.

Cuire au four préchauffé à 350°F (180°C) pendant environ 10 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient dorées et dégagent leur arôme.

Étendre les noisettes sur un linge et frotter vigoureusement pour enlever la peau. Laisser refroidir.


Préparation du gâteau
Au robot culinaire, mélanger la farine, les noisettes et la fécule de maïs pendant environ 30 secondes ou jusqu'à ce que les noisettes soient finement hachées. Réserver.

Dans un bol, à l'aide d'un batteur électrique, battre les jaunes d'oeufs pendant 2 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient pâles et aient épaissi.

Réserver 3 c. à table de sucre. Ajouter le reste du sucre aux jaunes d'oeufs en battant pendant environ 4 minutes ou jusqu'à ce que le mélange ait épaissi et tombe en rubans lorsqu'on soulève les fouets. Réserver.

Dans un autre bol, à l'aide du batteur électrique (utiliser des fouets propres), battre les blancs d'oeufs juqu'à ce qu'ils soient mousseaux. Ajouter 2 c. à table du reste du sucre réservé en battant jusqu'à ce que le mélange forme des pics fermes.

Incorporer le mélange de jaunes d'oeufs réservés sur la préparation de blancs d'oeufs. À l'aide d'une spatule, mélanger en soulevant délicatement la masse.

Verser le beurre fondu. Ajouter le reste des ingrédients secs et mélanger en soulemant délicatement la masse.

Étendre uniformément la pâte dans une plaque de cuisson munie de revords de 15po x 10po (38 cm x 25 cm), tapissée de papier parchemin.

Cuire au four préchauffé à 350F pendant environ 15 minutes ou jusqu'à ce que le gâteau reprenne sa forme sous une légère pression du doigt et se détache de la paroi de la plaque.

Déposer la plaque sur une grille et laiser refroidir. Saupoudrer du reste du sucre.

On peut facilement préparer le gâteau à l'avance et l'envelopper d'une pellicule de plastique. Il se conservera jusqu'au lendemain à la température ambiante.

Retirer le gâteau de la plaque et le mettre sur une surface de travail. Égaliser les bordures au besoin, puis couper le gâteau en trois rectangles. À l'aide d'une spatule, détacher le gâteau du papier parchemin.


Préparation du sirop
Dans une petite casserole, chauffer le sucre et l'eau jusqu'à ce que le sucre soit dissous. Ajouter la liqueur de noisette et mélanger. Réserver.


Préparation de la garniture
Dans un blo à l'épreuve de la chaleur, mettre les chocolats au lait et mi-amer. Réserver.

Dans un petite casserole à fond épais, chauffer le sucre et l'eau à feu moyen jusqu'à ce que le sucre soit dissous. Porter à ébullition et laisser bouillir, sans brasser, pendant 7 minutes ou jusqu'à ce que le sirop soit de couleur ambre foncé

À l'aide d'un pinceau à pâtisserie trempé dans l'eau, badigeonner la paroi de la casserole pour faire tomber les cristaux de sucre.

Retirer la casserole du feu. À l'aide d'un fouet, incorporer la crème et le sel au sirop (attention aux éclaboussures).

Chauffer à feu moyen-doux, en brassant sans arrêt, jusqu'à ce que le caramel soit homogène.

Verser le caramel sur le chocolat réservé. À l'aide d'un fouet, mélanger jusqu'à ce que la préparation soit lisse. Ajouter la liqueur de noisette en fouettant.

Couvrir et réfrigérer pendant 1 heure ou jusqu'à ce que la garniture soit froide mais encore liquide. (Ne pas réfrigérer plus longtemps, sinon la garniture durcira)

À l'aide du batteur électrique, battre la garniture jusqu'à ce qu'elle forme des pics mous, puis utiliser la garniture sans attendre.


Assemblage de la marjolaine
Déposer un rectangle de gâteau dans une assiette de service. Glisser des lanières de papier ciré sous le gâteau pour protéger l'assiette.

Badigeonner le gâteau du tiers du sirop réservé et courir de 2/3 de tasse de la garniture au caramel et au chocolat. Faire un autre étage de la même manière.

Badigeonner le dernier rectangle de gâteau du sirop et le retourner sur le dessus de la marjolaine.

Étendre le reste de la garniture sur le dessus et les côtés de la marjolaine, puis presser les noisettes hachés sur les côtés.

Disposer les noisettes entières sur le dessus.

Vous pouvez préparer la marjolaine à l'avnace et la couvrir. Elle se conservera jusqu'au lendemain au réfrigérateur.


Source : Coup de Pouce

posted under | 1 Comments

Mini-gâteau au fromage et à l'érable

Comme j'en avais discuté ici, j'avais l'intention de refaire cette merveilleuse recette de mini-gâteau au fromage et au chocolat en remplaçant le chocolat par l'érable. Pour ce faire, il ne me manquait qu'une occasion spéciale et puisque c'est la fête de ma grand-maman en fin de semaine - et qu'elle adore l'érable - j'ai décidé que ce petit dessert serait parfait pour compléter son souper d'anniversaire.


Mini-gâteau au fromage et à l'érable


Placer les coupes en papier dans un moule à muffins et placer un biscuit Oreo dans le fond de chaque coupe.

Battre 3 paquets de 250g de fromage à la crème ramolli et 3/4 tasse de sucre jusqu'à homogénéité.

Ajouter 3 oeufs, un par un, en mélangeant juste assez pour amalgamer. Ajouter 1/2 tasse de pépites de sucre d'érable. Mélanger.



Déposer le mélange sur les biscuits.

Cuire à 350F, de 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que le centre soit presque pris.

Laisser refroidir complètement, puis réfrigérer 1h ou jusqu'au lendemain.



Et voici les restants, qui régaleront mon grand-papa cette semaine...


posted under | 0 Comments

Cadeaux en pot - biscuits à l'avoine, canneberges et pépites de chocolat blanc


Quelle bonne idée que ces cadeaux en pot!! J'ai testé ce soir et j'ai adoré.
Et puis, ça se glisse tellement bien dans un panier gourmand...


Cadeaux en pot - biscuits à l'avoine, canneberges et pépites de chocolat blanc


Mettre dans un pot de 1 litre les ingrédients dans l'ordre suivant:

3/4 tasse de farine mélangée avec
1/8 c. à thé de soda à pâte
1/2 c. à thé de poudre à pâte
1 tasses de flocons d'avoine
1/4 tasse de sucre
1/2 tasse de cassonade
3/4 tasse de canneberges séchées
1/2 tasse de grains de chocolats

Fermer le pot. On peut le décorer au goût.

Ajouter une petite carte avec la recette suivante:

  • Préchauffer le four à 375F.
  • Battre 1 œuf, 1/4 tasse de beurre et 1/2 c. à thé de vanille pendant 1 minute.
  • Ajouter les ingrédients secs et bien mélanger.
  • Déposer la pâte par cuillérée sur la plaque et cuire 10-15 minutes.
  • Laisser refroidir avant de servir.



Source : Magazine Le Guide Cuisine

Boter Vlaai

Au bureau il y a quelques semaines nous avons fait un concours de tarte Hollandaise. C'est qu'une de mes collègue vient de la Hollande et fait une exquise tarte au beurre...donc elle ne peut donner la recette! Alors nous nous sommes mis à chercher sur internet des recettes de tarte similaires afin d'avoir enfin le secret...ou quelque chose qui s'y rapproche.

Je crois bien que nous avons trouvé, quoique j'ai en tête quelques modifications pour un prochain essai pour ma tarte qui n'était pas tout à fait au point et que sa tarte à bien entendu triomphée sur les nôtres...Mais ce n'est pas grave, car ce petit concours était très agréable à faire!


Boter Vlaai


Pour la pâte sablée :
250 g de farine
125 g de sucre
100 g de beurre
1 oeuf
1 pincée de sel

Pour la crème :
250 ml de lait
40 g de sucre
2 oeufs
50 g de fécule
1 sachet de sucre vanillé

On peut aussi remplacer la crème par du pouding Jello vanille ou de la costade Bird's


Préchauffez le four à 350F.

Préparez la pâte :
Dans un bol, mélanger l'oeuf avec le sucre en poudre, la pincée de sel.
Dans un autre bol, mettre la farine et faire un puits au centre
Verser le contenu du premier bol, puis ajoutez le beurre ramolli.
Pétrisser le tout jusqu'à obtenir une pâte homogène.
Étaler la pâte au rouleau directement sur du papier sulfurisé.
Foncer un moule à tarte avec la pâte.
Saupoudrer la pâte de 1/3 à 1/2 tasse de chapelure à biscuit Graham

Préparez la crème :
Dans un saladier, crémer les jaunes d'œufs avec le sucre.
Ajouter le lait et la fécule.
Ajouter quelques gouttes d'extrait d'amande amère et fouettez énergiquement.

Préparer la croustade :
Mélanger : 75 g de beurre froid + 75 g de sucre + 150 g de farine
Mélanger beurre, sucre et farine, faire des grumeaux consistance légère, et en recouvrir la tarte.

Placer au four 30 à 40 min ou jusqu’à bruni un peu.
Laissez refroidir avant de déguster.

Trucs :
Ajouter de la poudre d'amandes à la crème et un peu de vanille en grains

posted under | 0 Comments

Boeuf Wellington simplifié

...Mais vraiment très bon! Comme je l'ai déjà dit, je me demande parfois si mon chum ne fait pas de l'aménie depuis qu'il est avec moi, étant donné qu'il ne mange pas beaucoup de viande rouge quand je cuisine...alors j'essai de faire un petit effort, comme ce soir par exemple.

Petite recette vite faite mais digne des grands soirs. Vos invités n'y verront que du feu!


Boeuf Wellington



2 c. à table d'huile d'olive
2 c. à table de beurre
1 oignon haché finement
2 médaillons de filet de boeuf
1 paquet de pâte feuilletée surgelée, décongelée
5 oz (150g) - de pâté de campagne
1 sachet de mélange à sauce bordelaise
Sel et poivre du moulin

Dans un poêlon, chauffer la moitié de l'huile et du beurre à feu moyen.

Ajouter l'oignon, couvrir et cuire de 5 à 8 minutes ou jusqu'à ce qu'il soit caramélisé. Réserver.

Toujours dans le poêlon, chauffer le reste de l'huile et du beurre à feu vif. Saler, poivrer et faire dorer les médaillons de 2 à 3 minutes de chaque côté. Réserver.

Abaisser la moitié de la pâte feuilletée en un rectangle de 25 cm par 40 cm (environ), puis couper en deux sur la largeur.

Déposer un médaillon au centre de chacun. Répartir le pâté de campagne et l'oignon sur le dessus des médaillons.

Badigeonner le tour de la pâte avec de l'eau et la replier sur les médaillons en scellant bien les joints.

Déposer sur une plaque à biscuit tapissée de papier parchemin et cuire au four à 400F de 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit dorée.

Entre temps, préparer la sauce. Servir la sauce avec le boeuf.

Source : Coup de pouce

posted under | 4 Comments

Pâtes citron, basilic et huile d'olive

Ce soir nous avions planifié un petit repas "spécial souper en amoureux". J'avais un goût de pâtes et c'est sur le site de Food Network, dans les merveilleuses recettes de Giada de Laurentiis que j'ai trouvé mon bonheur. Je cherchais quelque chose de frais pour accompagner un plat assez lourd alors j'ai opté pour une recette de pâtes toute simple au citron et à l'huile d'olive.

Quel bon choix! Ces pâtes sont divines....délicieuses et goûteuses à souhait mais surtout facile et rapide à réaliser. Cette recette, je la garde tout prêt de moi!

J'ai fais quelques modifications alors je vous partage ici la recette telle que je l'ai réalisée.


Pâtes citron, basilic et huile d'olive


225g de spaghettinis
2 c. à table d'huile d'olive
2 échalotes françaises émincées
2 gousses d'ail émincées
Le zeste, puis le jus de 1 citron
1 c. à thé de sel
1/2 c. à thé de poivre
10-15 feuilles de basilic frais
1/2 tasse d'huile d'olive


Dans un grand chaudron, cuire les spaghettis à l'eau bouillante salée pendant 10 à 15 minutes. Égoutter et réserver.

Pendant ce temps, réchauffer les 2 c. à table d'huile d'olive dans un grand poêlon (j'utilise un poêlon style wok) et cuire les échalotes et l'ail pendant 2 minutes.

Ajouter les pâtes, le zeste et le jus du citron, l'huile et le basilic

Saler et poivrer. Bien mélanger

posted under | 4 Comments

Sandwich au porc émincé BBQ

Recette réalisée cet été à l'occasion d'un souper avec des amis. La viande fumée au BBQ, c'est vraiment ma révélation de l'année...quel délice!!! Le porc cuit pendant des heures par chaleur indirecte, ce qui donne au final une viande extrêmement tendre et pleine de saveur.


Sandwich au porc émincé BBQ


Pour le "dry rub" (marinade sèche) :
4 c. à table comble de cassonade
4 c. à table comble de paprika
2 c. à table comble de poudre d'ail
2 c. à table comble de poudre d'oignon
2 c. à table comble de poivre moulu
2 c. à table comble de sel fin
2 c. à table comble de cumin moulu
2 c. à table comble de coriandre moulue
2 c. à table comble de origan séché

Pour la "mop" :
(Je ne connais pas le terme français, mais la mop sert à mouiller la viande durant la cuisson au BBQ)
1 tasse de vinaigre de cidre
1 c. à table de cassonade
2 c. à table de marinade sèche

Pour le porc :
1 fesse de porc de 6-8 livre, avec l'os
2 tasses de copeaux de bois (préalablement trempés dans l'eau)


Préparation de la marinade sèche :
Mettre les épices dans un pot Mason et mélanger pour bien combiner les saveurs.

Verser abondamment sur la viande et frotter jusqu'à ce que les épices aient bien enduit la viande.

Mettre dans le réfrigérateur et marinez toute la nuit.

Préparation de la Mop :
Combiner les ingrédients et bien mélanger. Réserver.

Préparation du le porc :
Préchauffer le BBQ à chaleur élevée.

Enlevez la grille d'un côté du BBQ et placez une plaque à biscuits remplie de copeaux imbibés d'eau directement sur l'élément et refermer le couvercle du BBQ.

Quand les copeaux de bois commencent à fumer, baisser la température du BBQ jusqu'à ce qu'il atteigne une température de 250°.

Déposer le porc sur la grille à côté des copeaux, fermer le couvercle du BBQ et cuire jusqu'à une température interne de 140°, puis commencer à badigeonner le porc de la "mop" à chaque demi-heure, jusqu'à ce que la température interne de la viande soit de 165°.

Cette étape s'étendra sur plusieurs heures. En fait, plus longtemps le porc fumera au BBQ, meilleur il sera.

Il est important de rajouter des copeaux de bois en cours de cuisson de temps à autre afin de maintenir la fumée et d'expérimenter afin de trouver le niveau idéal de cuisson permettant de maximiser la fumée.

Lorsque le porc est cuit, transférer dans un plat et laisser refroidir quelques minutes jusqu'à ce que vous puissiez le manipuler.

Déchiqueter la viande avec 2 fourchettes ou séparer simplement avec vos doigts.

(L'homme à l'oeuvre)


Ajoutez quelques tasses de votre sauce BBQ préférée et bien mélanger.

Servir en sandwich avec de la salade de chou et de la sauce BBQ.

Source : Michael Smith

posted under , | 3 Comments

Pudding anglais au chocolat et au caramel écossais

Voici un dessert que j'avais envie de réaliser depuis longtemps, ayant vu de merveilleux résultats ici, puis ici. Malheureusement, je ne peux pas dire qu'à mon tour j'ai trouvé ce dessert à tomber par terre...c'était bon, certes, mais pas exceptionnel comme je me l'étais imaginé, en tout cas pas pour moi, ni pour mon chum ou mes invités, à qui j'ai servi ce dessert vendredi soir. Je vais congeler les restes (et il y en a beaucoup!) que je vais apporter à mes grands-parents qui eux devraient beaucoup apprécier, je l'espère.


Pudding anglais au chocolat et au caramel écossais


Pudding :
1 et 1/4 tasses ( 310 ml ) d'eau
1 et 3/4 tasses ( 430 ml ) de dattes dénoyautées et hachées
1 cuillère à thé de bicarbonate de sodium

1/2 tasse ( 120 g ) de beurre mou
2/3 tasse ( 130 g ) de sucre
2 gros oeufs
1 cuillère à thé d'extrait de vanille

1 et 1/4 tasses ( 150 g ) de farine
1/2 tasse ( 60 g ) de cacao en poudre
2 cuillères à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1/2 cuillère à thé de sel

1/2 lb ( 250 g ) de noix de Grenoble hachées ( j'ai utilisé mes amandes )
8oz ( 240 g )de brisures de chocolat au lait

Sauce au caramel écossais :
2 tasses de crème 35% (500ml)
1/2 tasse de beurre (125ml)
1 et 1/4 cassonade (310ml)
1 cuillère à thé d'extrait de vanille (5ml)


Préparation du pudding :
Préchauffer le four à 350 F (180C)
Dans une casserole, porter à ébullition l'eau avec les dattes
Laisser bouillir 3 minutes.
Retirer du feu, puis incorporer le bicarbonate de sodium. Réserver

Dans un grand bol, crémer le beurre avec le sucre.
Tout en continuant de battre, ajouter les oeufs un à la fois, puis incorporer la vanille. Réserver.

Dans un (autre) grand bol, mélanger la farine, le cacao, la poudre à pâte et le sel.
Verser la moitié des ingrédients secs dans le bol contenant le mélange d'oeufs et de sucre, puis bien mélanger.
Intégrer le mélange de dattes, puis l'autre moitié des ingrédients secs.
Mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.

Verser le mélange dans un moule de 13" x 9" ( 33 cm x 23 cm ) préalablement beurré.
Cuire au centre du four 25 mn.

Entre temps, préparer la sauce au caramel écossais.
En prélever 1/2 tasse après 4 minutes de cuisson.

Une fois les 25 minutes de cuisson du pudding terminées, le retirer du four puis répartir également les noix et les brisures de chocolat sur la surface.
Mouiller avec la sauce au caramel réservée, puis remettre le gâteau au four et continuer la cuisson un autre 20 mn ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte sec.

Retirer du four, puis laisser refroidir 15 minutes.

Accompagner chaque portion d'un peu de sauce caramel écossais, chaude et d'une boule de crème glacée à la vanille.

Préparation de la sauce au caramel écossais :
Dans une casserole, mélanger la crème, le beurre et la cassonade. Porter à ébullition à feu moyen, puis réduire le feu à doux et laisser mijoter 13-15 minutes en brassant régulièrement.
Retirer du feu puis incorporer la vanille. Mélanger et réserver au chaud

On peut préparer le gâteau 2-3 jours à l'avance. À ce moment, refroidir complètement le gâteau, puis l'emballer dans une pellicule de plastique. Réfrigérer.

Pour servir, réchauffer le gâteau 10-15 minutes au four.

posted under | 4 Comments

Salade de macaroni

Il y a quelques semaines j'étais invitée à un souper BBQ organisé par l'équipe de travail de mon chum, qui dans le détour m'a proposé comme volontaire (trop gentil!) pour faire une salade de macaroni traditionnelle, demande spéciale d'une fille avec qui il travaille, qui vient tout récemment de goûter à de la salade de macaroni pour la première fois et qui depuis ne rêve qu'à ça. Ben coudonc.

Me voilà donc à chercher une recette de salade sur internet à l'aide de mon fidèle ami Gougel et c'est le site de la gentille Esther qui, par hasard, arrive en premier dans les choix de recherche. Je me dis alors : "c'est le destin, c'est cette recette que je fais!!"

D'autres diront que c'est une belle défaite pour se débarrasser d'une tâche qui ne me tentais pas particulièrement cette journée là mais bon...à vous de croire à la version qui vous fait plaisir... ;o)


Salade de macaroni


5 tasses de macaroni cuit (2 tasses de macaroni non cuit)
1 tasse (250 ml) de mayonnaise
3 c. à thé de moutarde de Dijon
3 c. à soupe de vinaigre blanc
1 tasse de piment vert haché finement
1/2 tasse de piment rouge haché finement
1/2 tasse de carottes hachées finement
1/4 tasse d'oignons hachés finement
1/2 tasse de céleri haché finement
Sel, poivre

Mélanger tous les ingrédients ensemble et mettre au réfrigérateur quelques heures avant de servir.

Pain de maïs à l'américaine

Recette réalisée lors d'une fin de semaine intensive de visite d'un ami et de sa petite famille (...) Je manque d'inspiration ce matin...Alors je termine mon intro ici et je vous souhaite tout simplement...Bon appétit!


Pain de maïs à l'américaine


2 1/2 tasses de semoule de maîs(600ml)
1 tasse de farine tout usage (250ml)
2 c. à table de poudre à pâte(30ml)
1/2 tasse de cassonade(125ml)
1 c. à thé de sel (5ml)
2 tasses de babeurre (475ml)
2 oeufs
1/3 tasse de beurre fondu (75ml)
1 tasse de fromage cheddar râpé (250ml)
1 tasse de maïs (frais ou congelé et dégelé) (250ml)
1/2 livre de bacon frit croustillant, émietté
3 piments jalapeno (facultatif)

Chauffer une poêle en fonte sur le four à chaleur élevée.
Préchauffer le four à 425°F.

Fermer le rond du four sur lequel se trouve la poêle en fonte et ouvrir les autres ronds à température élevée.

Mélanger tous les ingrédients secs avec une fourchette. Ajoutez les ingrédients restants et bien mélangez. Enduire la poêle de fonte d'huile de maïs.

Versez la pâte lisse dans la poêle et passer sous le grill à 425°F pendant approximativement 20 minutes jusqu'à ce que le pain soit doré.

J'ai servi au déjeuner avec une omelette et du jambon à la mijoteuse.

Délicieux!
Source : Michael Smith

posted under | 0 Comments

Promenade au marché Jean-Talon

Durant mes vacances la semaine dernière je suis allée à Montréal...dire que je n'étais pour ainsi dire pas retournée d'octobre 2003, date à laquelle j'ai déménagée à Québec!!! Que le temps passe vite...

J'ai vraiment beaucoup apprécié ce retour aux sources. La grande ville, ça fait du bien! Surtout quand ce n'est pas permanent. De Montréal, je ne m'ennuie pas du tout du trop plein de monde partout, des mauvaises odeurs de la grande ville, de la chaleur intense en été! Par contre, je m'ennuie beaucoup de la diversité, des restos et petits cafés à tous les coins de rue, de l'avenue Mont-Royal, de la rue Sainte-Catherine, du métro, mais surtout, surtout...du marché Jean-Talon.

J'aurais facilement pu passer les 3 jours à me promener dans ses allées. Les fruits et légumes frais, les odeurs, les couleurs...j'adore ça!

Voici donc, pour le plaisir des yeux, quelques clichés pris durant ma visite :




























posted under | 3 Comments

Mini-gâteau au fromage

Vous en avez probablement vous aussi, des recettes classées depuis des lustres dans vos cahiers et que vous n'avez pourtant jamais essayées...?

Voici une recette de ce genre que je gardais pour "à un moment donné..." Et bien le moment est arrivé! J'ai pu réaliser ces petites merveilles à l'occasion de la visite d'un ami à moi en fin de semaine. Lui, sa femme et leur marmaille venaient passer quelques jours chez nous...il a bien fallu que je les nourrisse! Alors c'est ce que j'ai fait. Ils ont adorés ces minis-gâteaux au fromage et moi aussi, tellement que je vais les refaire à Noël, mais cette fois en version "érable" avec un biscuit feuille d'érable faisant office de croûte et quelques pépites d'érable pour couronner le tout...J'ai déjà hâte!


Mini-gâteau au fromage


Placer les coupes en papier dans un moule à muffins et placer un biscuit Oreo dans le fond de chaque coupe.

Battre 3 paquets de 250g de fromage à la crème ramolli et 3/4 tasse de sucre jusqu'à homogénéité.

Ajouter 3 oeufs, un par un, en mélangeant juste assez pour amalgamer. Déposer sur les biscuits.

Cuire à 350F, de 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que le centre soit presque pris.

Laisser refroidir complètement, puis réfrigérer 1h ou jusqu'au lendemain.


Source : Les cuisines Kraft (Qu'est-ce qui mijote?)

posted under | 7 Comments

Tomates provençales

Voici une recette tirée du livre de Centraide que je m'étais procuré l'an dernier lors de la dernière campagne...N'est-ce pas le meilleur des deux mondes? Aider les gens et recevoir en prime un beau nouveau livre de recette? :O)

Petite entrée facile, rapide et surtout, savoureuse, que j'ai réalisée hier pour une petit repas en amoureux. Je vous la suggère avec un bon verre White Zinfandel de Ernest & Julio Gallo...humm...le meilleur vin rosé de la planète...


Tomates provençales
(4 portions)


4 tomates
1/4 tasse d'huile d'olive
1 tasse de chapelure assaisonnée à l'italienne
(pour ma part j'ai utilisé de la chapelure nature à laquelle j'ai ajouté des épices à bruschetta)
4 c. à table de pesto
(encore une fois, pas de pesto chez nous mais du beau basilic (15-20 feuilles) frais auquel j'ai ajouté du parmesan)
2 briques de fromage de chèvre


Passer au mélangeur la chapelure, l'huile d'olive et le pesto.

Couper les tomates en tranches et les recouvrir avec le mélange de chapelure.

Déposer le fromage de chèvre sur chaque tranche de tomate et passer sous le gril.

Servir en entrée avec une salade ou en accompagnement d'une viande grillée.


Source : Recueil "Nos meilleures recettes...à partager" - Centraide

Oeufs en Cocotte

L'an passé à Noël j'ai reçu en cadeau de belles petites cocottes pour cuisiner. J'étais vraiment très heureuse de ce cadeau mais pourtant, l'année avançait et je n'avais toujours pas utilisé mes petites cocottes...par manque de temps certes, mais également par manque d'inspiration.

C'est par hasard en visitant la bibliothèque de mon quartier que je suis tombée sur ce livre :



Un bouquin débordant d'idées de recette rien que pour les petites cocottes! Quel heureux hasard!

C'est donc à l'occasion de la visite de mes beaux-parents que j'ai testé ma première recette du livre, les oeufs cocotte. Très facile à faire, il n'y a qu'à déposer les ingrédients dans la cocotte et à faire cuire au four. Un jeu d'enfant!

Et surtout délicieux...à faire et à refaire...pour les petits matins paresseux.


Oeufs en Cocotte
(pour 4 personnes)


Beurrer les cocottes

Par la suite, y ajouter :
4 c. à table de crème champêtre
4 oeufs

Pour le reste, c'est à votre goût! Moi j'ai ajouté du fromage emmenthal et du gouda fumée en petits dés, ainsi que de l'échalote française.

Saler et poivrer

Voici d'autres suggestions assurément toutes aussi délicieuses :
- Tomates séchées et pistou
- Asperges
- Jambon et cheddar
- Bacon
- Herbes fraîches
- Etc, etc...Les choix sont illimités!


Préchauffer le four à 350F.

Placer les cocottes dans un plat allant au four et verser de l'eau chaude dans le fond du plat afin de créer un bain pour les cocottes. (Ceci permet une cuisson uniforme)

Cuire de 10 à 15 minutes au four et servir.

Pour ma part j'ai fait gratiner le fromage au grill pendant quelques minutes, c'était exquis!

Source : Adaptation du livre "Petites Cocottes" et d'une recette de Laura Calder

posted under , | 0 Comments

Gâteau mousse à l'érable aux amandes pralinées

Ça y est, je craque! Je viens de m'apercevoir que mon dernier message remonte au 9 août dernier...c'est beaucoup trop long! C'est parce qu'en principe le sujet de mon prochain message est une recette de pull pork...en anglais, c'est-à-dire long à traduire! Alors je tarde. Mais aujourd'hui, c'est le premier jour de mes vacances alors je vais en profiter un peu pour me gâter et alimenter mon blog un tout petit peu.

Voici donc un dessert que j'ai réalisé pour la fête de mon chum. "Quoi?" me dites-vous, "un autre gâteau de fête? N'avait-il pas déjà eu ce tiramisu cette année?" Et bien oui, vous avez raison, c'est qu'il est pas mal gâté ce gars-là et qu'il a eu 2 fêtes!

Et ce gâteau, quel calvaire!! Il est délicieux, ça c'est certain, mais tellement difficile à faire. Je me demande si cette recette a déjà été testée avant d'apparaître sur le site de coup de pouce...Mais surtout en pleine période de canicule, quand il faut faire bouillir du sirop d'érable et que dans la cuisine ça sent la cabane à sucre et qu'il fait tellement, tellement chaud...Bon, je ne me suis peut-être pas aidée, mais c'est CE gâteau que je voulais faire, et quand j'ai une idée dans la tête moi...

Je dois ajouter que les amandes pralinées à l'érable sont un must! Ma belle-mère a a-do-ré! Je vais certainement garder l'idée pour une prochaine fois.


Gâteau mousse à l'érable aux amandes pralinées


Gâteau à l'érable
1/2 t (125 ml) de sirop d'érable
4 oeufs
1 t (250 ml) de farine à gâteau tamisée
1 pincée de sel

Mousse à l'érable
1/3 t (80 ml) d'eau
1 1/2 c. à tab (22 ml) de gélatine
1 1/2 t (375 ml) de crème à 35%
1 t (250 ml) de sirop d'érable
5 jaunes d'œufs

Amandes pralinées
1/2 t (125 ml) de sirop d'érable
1 t (250 ml) d'amandes effilées Sirop à l'érable
2 c. à tab (30 ml) de sirop d'érable
2 c. c thé (10 ml) de rhum (facultatif), Sucre glace

Sirop à l'érable
2 c. à tab (30 ml) de sirop d'érable
2 c. c thé (10 ml) de rhum (facultatif), Sucre glace


Préparation des amandes pralinées
Dans un poêlon à surface antiadhésive, chauffer le sirop d'érable avec les amandes à feu moyen, en brassant à l'aide d'une cuillère de bois, pendant environ 10 minutes ou jusqu'à ce que le sirop se transforme en sucre granuleux et enrobe les amandes.

Retirer le poêlon du feu. Verser la préparation aux amandes sur une plaque à biscuits (attention, la préparation sera très chaude) et laisser refroidir pendant environ 10 minutes. Réserver.

Préparation du gâteau à l'érable
Dans un bol résistant à la chaleur, à l'aide d'un fouet, mélanger le sirop d'érable et les oeufs. Mettre le bol sur une casserole d'eau chaude mais non bouillante et cuire à feu doux, en fouettant, pendant environ 5 minutes ou jusqu'à ce que la préparation soit tiède et mousseuse. Retirer le bol de la casserole.

À l'aide d'un batteur électrique, battre la préparation aux oeufs à vitesse moyenne-élevée de 6 à 7 minutes ou jusqu'à ce qu'elle ait complètement refroidi. À l'aide d'une spatule, incorporer la farine et le sel en soulevant délicatement la masse.

NOTE : NE PAS incorporer la farine directement dans la préparation, car vous aller tout faire foirer, comme moi! J'ai été obligée de recommencer...Alors, très important, prélever une partie du mélange et y intégrer la farine en mélangeant bien avec un fouet sinon, bonjour les "mottons" de farine partout! Puis, ajouter graduellement et délicatement le reste du mélange d'oeufs.

Verser la pâte dans un moule rond de 9 po (23 cm) de diamètre, graissé et fariné. Cuire au four préchauffé à 325°F (160°C) de 30 à 35 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dents inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Démouler sur une grille et laisser refroidir complètement. (Vous pouvez préparer le gâteau à l'avance, le laisser refroidir et le couvrir. Il se conservera jusqu'au lendemain à la température ambiante.)

Préparation de la mousse à l'érable
Mettre l'eau dans un bol résistant à la chaleur, saupoudrer de la gélatine et laisser ramollir 5 minutes. Mettre le bol sur une casserole d'eau chaude mais non bouillante et laisser reposer jusqu'à ce que la gélatine soit dissoute. Retirer le bol de la casserole et réserver. Dans un autre bol, à l'aide d'un batteur électrique, fouetter la crème à vitesse maximum jusqu'à ce qu'elle forme des pics fermes. Réserver au réfrigérateur.

Dans une petite casserole à fond épais, chauffer le sirop d'érable à feu moyen jusqu'à ce qu'un thermomètre à bonbons indique 240°F (115°C) ou qu'une goutte de sirop qu'on laisse tomber dans un verre d'eau forme une boule molle. Mettre les jaunes d'oeufs dans un grand bol. Verser le sirop d'érable chaud en filet sur les jaunes d'oeufs en battant à l'aide du batteur électrique (ou d'un fouet) jusqu'à ce que le mélange ait épaissi. Ajouter la gélatine fondue réservée. Incorporer la crème fouettée réservée en soulevant délicatement.

Mettre 1/2 tasse (125 ml) des amandes pralinées réservées dans un sac de plastique et les émietter finement à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. À l'aide d'une spatule, mettre la moitié de la mousse à l'érable dans un grand bol (réserver l'autre moitié). Ajouter les amandes pralinées moulues à la mousse à l'érable dans le grand bol en mélangeant délicatement.

Préparation du sirop à l'érable
Dans un petit bol, mélanger le sirop d'érable et le rhum, si désiré. Réserver.

Assemblage du gâteau
À l'aide d'un long couteau dentelé, couper le gâteau horizontalement en trois tranches d'égale épaisseur. Déposer la tranche inférieure, le côté coupé vers le haut, dans le fond d'un moule à charnière de 9 po (23 cm) de diamètre non graissé. À l'aide d'un pinceau à pâtisserie, badigeonner la tranche de gâteau dans le moule du sirop à l'érable et au rhum réservé.

À l'aide d'une spatule, étendre uniformément la mousse aux amandes pralinées sur le gâteau et couvrir d'une autre tranche de gâteau. Garnir de la mousse à l'érable non pralinée réservée. Couvrir de la tranche supérieure du gâteau, le côté coupé vers le bas. Couvrir d'une pellicule de plastique et réfrigérer pendant 1 heure ou jusqu'au lendemain. Au moment de servir, détacher les parois du moule. Saupoudrer le dessus du gâteau de sucre glace et garnir du reste des amandes pralinées.




Source : Coup de Pouce

posted under | 4 Comments

Tartinade feta citron et aneth

Samedi dernier j'ai reçu une amie pour l'après-midi. Au menu : baignade, placotage et surtout, tenter de profiter d'un soleil qui n'est pas très présent cet été.

Avant qu'elle arrive je me disais que ce serait bien d'avoir une petite collation, histoire de grignoter un peu vers la fin de l'après-midi.

J'ai donc fait mon fidèle thé glacé et cette merveilleuse petite tartinade feta, citron et aneth que j'avais vu il n'y a pas très longtemps sur le blog d'Isa. J'avais tous les ingrédients en main, ça tombait bien!

Je dois dire qu'avant jamais je n'aurais daigné regarder et encore moins faire une recette contenant du zeste de citron...je ne comprenais pas cette mode qu'avait le food network d'utiliser les zestes d'agrumes à toutes les sauces...Et c'est pour dire, maintenant j'adore!! Alors tenez vous le pour dit...si vous êtes comme moi et que vous écoutez un peu trop Anna Olson, Michael Smith et compagnie, vous attraperez vous aussi la maladie du zeste!

J'ai par contre modifié un peu la recette originale car après quelques bouchées nous avons trouvé que le goût du feta et de l'ail étaient un peu trop présent. J'ai donc ajouté du fromage philadelphia pour adoucir les saveurs et tout était parfait.


Tartinade feta, citron et aneth


250 g de fromage féta émietté
3 c. à table d’huile d’olive
2 gousses d’ail hachées finement
Zeste d'un citron râpé finement
1 c. à table de jus de citron
Poivre au moulin
3 c. à table d’aneth frais haché
2 c. à table de ciboulette émincée
1/2 à 3/4 tasse de fromage Philadelphia


Mettre le fromage féta, l’huile, l’ail, le zeste et le jus de citron, et le poivre noir dans un robot culinaire.

Actionner jusqu’à l’obtention d’une préparation dont la consistance est encore grumeleuse. Incorporer l’aneth et la ciboulette et actionner encore pour mélanger.

Ajouter le fromage Philadelphia et bien mélanger.

posted under | 1 Comments

Délicieux tiramisu

La semaine dernière j'ai préparé à l'occasion du souper de fête de mon chum un bon repas tiré directement de ses demandes spéciales. J'ai donc demandé quelques semaines à l'avance : "Mon chéri, mais dit moi quel dessert te ferait-il le plus plaisir de manger pour ton souper de fête?" Et lui de répondre : "un tiramisu"...

Bon, d'accord. Sauf que moi, je n'aime pas le café....Ah et puis tant pis, je n'en mangerai pas et ce sera mieux pour ma ligne. Tiramisu ce sera! Et tiramisu ce fût....mais quel tiramisu!!! Car malgré mon aversion au café, j'en ai mangé une grosse part...que j'ai savouré lentement, envoutée, sans me sentir coupable le moindre du monde!

C'est vraiment le meilleure tiramisu que j'ai mangé de toute ma vie...Bon, c'est le premier aussi alors je ne peux comparer mais je peux vous dire qu'il était délicieux.


Tiramisu


500 g de Mascarpone (sorti à l'avance du frigo)
5 oeufs (sortis à l'avance du frigo)
120 g de sucre (100g + 20 g)
600 ml de café fort (tiédi)
4 à 5 c.à soupe d'Amaretto
Environ 40 biscuits "doigts de dame"
1 c. à soupe de sucre à glacer
Cacao amer en poudre


Préparer le café fort. Le mélanger très chaud avec l'Amaretto et les 20 g de sucre. Le verser dans un récipient large et laisser tiédir.

Dans un bol, battre au fouet électrique les jaunes d'oeufs avec les 100 g de sucre pendant environ 7 minutes, pas moins, jusqu'à ce que le mélange pâlisse et double de volume. Ajouter le Mascarpone à température ambiante et fouetter au moins 4 minutes. C'est le plus long mais c'est une étape importante, la crème n'en sera que meilleure.

Dans un autre bol, battre les blancs d'oeufs en neige très ferme avec le sucre à glacer. En incorporer 1/3 rapidement à la préparation au Mascarpone afin de rendre le mélange bien crémeux, puis incorporer très délicatement les 2/3 restants à la maryse, en soulevant bien la crème.



Monter le gâteau :
Utilisez un moule rectangulaire relativement haut.

Tremper rapidement les biscuits un par un dans le café sucré et alcoolisé (Il ne faut pas les laisser complètement s'éponger du liquide. Une à deux secondes suffit, en les retournant).

Tapisser au fur et à mesure le moule des biscuits préalablement mouillés, en les serrant bien. Verser la moitié de la préparation au Mascarpone sur cette première couche de biscuits. Lisser à la maryse, puis tamiser au-dessus généreusement le cacao amer.

Replacer par-dessus une couche de biscuits mouillés de café, puis le reste de la crème de mascarpone, lisser. Tamiser une nouvelle fois au-dessus le cacao amer, toujours généreusement.

Placer immédiatement au réfrigérateur et ne surtout pas y toucher avant minimum 12H. Laissez-en absolument pour minimum 24H après.

Voici quelques conseils d'une spécialiste des tiramisus de qui j'ai piqué cette recette :


Important : Le Tiramisu ne se consomme pas directement. Il est impératif de le réfrigérer minimum 6H mais :

+ 6 H : le tiramisu est ultra crémeux, peu facile à découper. Il n'a pas encore développé toutes ses saveurs.

+ 12 H : le tiramisu est crémeux mais se raffermit, il est plus facilement découpable. Les biscuits commencent doucement à s'imprégner réellement du bon goût de café fort et d'Amaretto.

+ 24 H : le tiramisu entre à présent dans un moment qualité. Il est plus ferme, facilement découpable et la crème est onctueuse en bouche. Les biscuits sont totalement imbibés, le mariage de saveurs est presque parfait.

+ 30 H : Il est sublime.


J'ai suivi ses conseils et je dois dire qu'elle a absolument raison!!

Bonne dégustation!

posted under | 3 Comments
Messages plus récents Messages plus anciens Accueil

Tous les textes et photos de ce blog sont la propriété du blog "Chroniques Gourmandes".

Toute reproduction totale ou partielle d'une photo ou d'un texte sans l'accord de son propriétaire est interdite.

Tous droits réservés au blog "Chroniques Gourmandes".

Blog Widget by LinkWithin

Qui suis-je?

Ma photo
Québec, Québec, Canada

Un petit mot de moi

Bienvenu dans mon cahier de recettes virtuel!

Je vous souhaite une belle visite.

N'hésitez pas à
me laisser des
commentaires, ils sont
toujours très

appréciés!

Carja xxx


Archive de blog

    Rechercher

    Recettes populaires du moment


Recent Comments